Carnets de l'Economie

Le taux du Livret A en hausse en août 2022 ? Un risque potentiel…




Paolo Garoscio
03/05/2022

L’inflation a atteint 4,8% en avril 2022, après 4,5% le mois précédent. Un niveau inédit depuis les années 80 en France qui pourrait conduire à une hausse du taux du Livret A et du Livret de Développement Durable et Solidaire (LDDS) en août 2022. Mais ce serait une mauvaise nouvelle pour la croissance française.


Un Livret A proche des 2% par an dès août 2022 ?

Le niveau d’inflation influence directement le taux du Livret A et du LDDS : plus elle est élevée, plus la rémunération l’est aussi, tout du moins lorsqu’est appliquée la formule mathématique. Or, en juillet 2022, une révision du taux des deux livrets défiscalisés est prévue par la loi : si elle est décidée, elle entrerait en vigueur le 1er août 2022.

La Banque de France devra donner son avis, consultatif, au gouvernement à la mi-juillet, en prenant en compte l’inflation des six premiers mois de l’année 2022. Or, en supposant un niveau d’inflation proche de celui des mois de mars et avril 2022 jusqu’à cette date, le taux théorique du Livret A approcherait les 1,90% voire 2% selon la situation.

Un risque pour la croissance du fait de la baisse de la consommation

Dans le cas où le gouvernement décidait d’augmenter encore le taux du Livret A et du LDDS, comme il l’a fait en février 2022, le risque pour la croissance française est réel. À la suite d’une hausse des livrets d’épargne, les ménages ont tendance à réduire leur consommation, bien que le taux des livrets défiscalisés ne suffise pas à compenser l’inflation.

Or, la baisse de la consommation des ménages a joué un rôle majeur, selon l’Insee, dans le résultat catastrophique de la croissance en France au premier trimestre 2022, croissance qui a été nulle. Une hausse du taux du Livret A présente donc un risque que le schéma se reproduise et que la croissance en France soit moins élevée que prévu.










Décideurs

RATP : la grève des conducteurs s’annonce suivie, le trafic « très perturbé »

Canal+ conforté par la justice dans son conflit avec TF1

CVAE : la taxe supprimée, mais en deux fois

La BCE augmente de nouveau ses taux directeurs