Carnets de l'Economie

Le patron de Monte Paschi prêt à démissionner




30/12/2013

La plus vieille banque du monde est sur le point de perdre son patron. Alessandro Profumo menace de démissionner mi-janvier, après avoir été désavoué par l'assemblée générale de la banque, convoquée pour approuver une levée de fonds de 3 milliards d'euros.


Monte Paschi est la troisième banque italienne.
Monte Paschi est la troisième banque italienne.

Désavoué. Le patron de Monte Paschi menace aujourd'hui de démissionner après une assemblée générale convoquée samedi pour approuver une levée de fonds de 3 milliards d'euros, destiné à éviter ni plus ni moins qu'une nationalisation. Monte Paschi est la troisième banque italienne, mais aussi la plus vieille institution financière du monde. 

 

Cette dernière multiplie les prises de risques depuis 2007, ce qui lui a notamment fait perdre 8 milliards d'euros en 2011, et 2012. Actuellement, la banque ne doit sa survie qu'à une précédente injection de 4 milliards d'euros par l'Etat italien qui semble prêt aujourd'hui à nationaliser la banque si elle ne fait rien pour sortir la tête de l'eau. 

 

Ce à quoi le patron de Monte Paschi semblait, jusqu'hier plus que favorable. Voulant réaliser cette opération de levée de fonds dès le mois de janvier, il s'est fait désavoué par les actionnaires de l'établissement qui ont finalement repoussé l'opération au second trimestre 2014. Une décision qui n'a semble-t-il pas plu à Alessandro Profumo,et qui lui ferait prendre trop de risques. Actuellement, il réfléchirait à son avenir hors de Monte Paschi.











Décideurs

Canal+ conforté par la justice dans son conflit avec TF1

CVAE : la taxe supprimée, mais en deux fois

La BCE augmente de nouveau ses taux directeurs

France : un « net ralentissement » de l’économie attendu en 2023