Carnets de l'Economie

Le coût de la rentrée étudiante augmente encore en 2020




Anton Kunin
18/08/2020

Malgré la mise en place du tarif social de 1 euro au restaurant universitaire et l’augmentation des bourses (+1,2%), la rentrée universitaire 2020 sera à nouveau plus chère, affirment les deux principaux syndicats étudiants.


Dépenses courantes d’un étudiant : jusqu’à 1.342 euros/mois, selon les syndicats

Les années passent, mais le coût de la rentrée universitaire ne baisse pas, déplorent les syndicats étudiants. En 2020, son coût moyen pour un étudiant non boursier s'élèvera à 2.361 euros, soit une augmentation de 3,21% par rapport à 2019, estime-t-on à la FAGE. Quant aux dépenses de la vie courante, selon la FAGE, elles augmenteront de 5,13% en 2020 (principalement à cause des masques, qui restent à la charge des étudiants), tandis que les frais de rentrée progresseront de 1,52%. Les dépenses passeront de 1.082 à 1.131 euros en région et de 1.286 à 1.342 euros en Ile-de-France.

À l’UNEF, autre grand syndicat étudiant, on avance une hausse globale des dépenses de la vie courante de 3,69%, assortie d’un calcul détaillé : 912,68 euros pour un étudiant non boursier décohabitant en province et 1.109,29 euros pour un étudiant non boursier décohabitant à Paris.

Les masques, un poste de dépenses inévitable qui pèse lourd

Selon l’UNEF, ce montant global est constitué principalement du loyer : celui-ci représente 69% du budget mensuel d’un étudiant. Ce poste est d’ailleurs en progression de 2,41% en moyenne. Fort heureusement, cette augmentation est en partie freinée par la stagnation des loyers dans les résidences CROUS, concède le syndicat. Il n’empêche que dans le parc privé, les loyers augmentent en moyenne de 2,56% au niveau national, de 3,26% en province, de 1,37% en Ile-de-France et de 2,37% dans les grandes villes.

Les deux syndicats s’accordent sur le fait que les masques représenteront une part importante du budget étudiant en 2020, mais avancent un coût différent : 230,40 euros/an selon l’UNEF, 381 euros/an selon la FAGE.










Décideurs

Stellantis vs Volkswagen : qui est le premier constructeur européen ?

Des voitures « autonomes » sur les routes anglaises en 2021 ?

Joe Biden confirme son intention d’augmenter les impôts des plus riches

Le FMI relance l’idée de taxer les riches pour payer la crise