Carnets de l'Economie

Le Smic dépassera les 1.300 euros net en mai 2022




Paolo Garoscio
01/04/2022

Les données de l’inflation en France pour le mois de mars 2022, publiées le 31 mars 2022 par l’Insee mais qui restent à confirmer, dévoilent une tendance inflationniste qui accélère. La hausse des prix a atteint 4,5% en France sur un an, ce qui reste inférieur au niveau de ses voisins européens. Mais l’annonce la plus importante concerne le Smic.


Une nouvelle revalorisation automatique du Smic en France

Pixabay/niekverlaan
Pixabay/niekverlaan
Les salariés qui gagnent le Smic en France seront ravis de savoir que leur salaire va une nouvelle fois augmenter. Selon les données de l’Insee, qui doivent néanmoins être confirmées par la publication mi-avril 2022 des données définitives sur l’inflation, la hausse des prix a dépassé la barre des 2% par rapport au mois de référence, soit novembre 2021. De fait, cette situation déclenche la revalorisation automatique du salaire minimum, comme le prévoit le Code du travail.

En mars 2022, la France se trouve donc dans la même situation qu’en août 2021 lorsque l’inflation, déjà élevée, avait été plus de 2% supérieure au mois de référence, novembre 2020. C’est ainsi qu’en octobre 2021, une revalorisation du Smic avait eu lieu.

1.300 euros net par mois : le nouveau Smic

La revalorisation d’octobre 2021 avait été suivie par la revalorisation annuelle obligatoire du 1er janvier 2022. Le 1er mai 2022 surviendra donc la troisième revalorisation du Smic en moins d’un an en France. Selon le ministère du Travail, qui a confirmé l’événement, la hausse du salaire minimum devrait être entre 2,4% et 2,6%.

Le montant exact ne sera connu qu’après la publication des données définitives de l’inflation, mais en prenant les hypothèses du ministère du Travail, il est possible d’estimer l’augmentation du Smic entre 30 et 33 euros net par mois (38 et 42 euros brut). Le Smic au 1er mai 2022 devrait donc être compris entre 1.299 et 1.302 euros net (pour 35 heures hebdomadaires à temps plein).










Décideurs

RATP : la grève des conducteurs s’annonce suivie, le trafic « très perturbé »

Canal+ conforté par la justice dans son conflit avec TF1

CVAE : la taxe supprimée, mais en deux fois

La BCE augmente de nouveau ses taux directeurs