Carnets de l'Economie

Le Pass sanitaire obligatoire sur tous les marchés de Noël




Paolo Garoscio
26/11/2021

Olivier Véran, ministre de la Santé, a annoncé en conférence de presse le 25 novembre 2021, les mesures décidées par le gouvernement pour lutter contre la 5e vague de Covid-19. S’il n’a pas annoncé de couvre-feu ou de confinement, sans que cela ne préjuge de décisions futures, une mesure risque d’impacter fortement les commerçants : les restrictions qui seront appliquées aux marchés de Noël en France.


Les marchés de Noël : maintenus, mais sous Pass sanitaire

Pixabay/Chriswanders
Pixabay/Chriswanders
Pour les commerçants qui profitent de la période de Noël, et tout particulièrement des marchés traditionnels, pour augmenter leur chiffre d’affaires, le gouvernement a une bonne nouvelle : malgré la hausse des cas de Covid-19, aucune interdiction n’est prévue, tout du moins au niveau national. D’autres pays, comme l’Allemagne, en ont interdit tout ou partie : la Bavière, notamment, et la municipalité de Berlin ont annulé leurs événements.

La France ne le prévoit pas, mais le gouvernement a malgré tout décidé de serrer la vis : Olivier Véran a annoncé que tous les marchés de Noël sur le territoire vont être soumis au Pass sanitaire. Certains l’étaient déjà, sur demande de la municipalité, mais la majorité restait en accès libre. Ce ne sera plus le cas, ce qui pourrait en réduire l’attrait et la fréquentation.

Un Pass sanitaire valable seulement 24 heures

L’impact de cette restriction risque d’être d’autant plus importante que le gouvernement a annoncé une baisse de la durée de validité des tests de dépistage : ils ne permettent d’obtenir un Pass sanitaire qui n’est plus valable que 24 heures, contre 72 heures auparavant. Les tests restent en outre payants pour les non-vaccinés sans prescription médicale (mais sont toujours gratuits avec prescription médicale et pour les personnes doublement vaccinées).

Les non-vaccinés devront donc aller se faire tester explicitement pour se rendre dans un marché de Noël, et ce chaque jour. Une dépense de plus qui risque de faire baisser le budget alloué aux achats… lorsqu’elle n’entraîne pas l’abandon pur et simple de la visite.










Décideurs

Pour Moody’s, la Russie a fait défaut sur sa dette souveraine

Elon Musk accusé d’avoir gonflé le cours du DogeCoin

Une hausse de prix à venir pour les abonnements Canal+

GreenYellow : la stratégie gagnante de Jean-Charles Naouri ?