Carnets de l'Economie

La prospection des clients sera bientôt moins efficace qu'Internet




07/10/2013

La part d'Internet dans notre vie quotidienne ne cessant d'augmenter, les stratégies commerciales et les équipes marketing des sociétés, notamment des TPE et des PME, doivent s'adapter. Selon une étude de l'agence de communication web Linkeo réalisée fin septembre, Internet apportera bientôt plus de clients aux entreprises que ne le fera la prospection de type classique.


cc/flickr/Sean Mac Entee
cc/flickr/Sean Mac Entee

Internet est un véritable levier de croissance que toutes les entreprises doivent prendre en compte, surtout si elles ne l'ont pas déjà fait. Bien que déjà adopté par de nombreuses sociétés en France et à l'étranger, il s'avère qu'Internet est encore relégué au second plan par près de 41% des entreprises, et ce malgré leur présence numérique via un site vitrine. Une erreur alors que les clients ont de plus en plus le réflexe de vérifier les données et les avis sur la toile.

 

Une réalité qui montre un paradoxe : 85% des TPE PME interrogées par l'agence de communication voient en l'outil d'Internet un véritable levier de croissance. Pourtant, la notion de bouche-à-oreille reste perçue comme une manière plus efficace de trouver de la clientèle. Cela peut être vrai dans une situation locale, mais difficilement pour une entreprise ayant une vocation à s'agrandir. Ce n'es t donc pas étonnant que 29% des entreprises interviewées considèrent qu'Internet sera, dans le futur, une manière plus efficace de trouver de nouveaux clients que ne l'est la prospection classique.
 

Les TPE PME doivent toutefois se familiariser avec le concept d'e-réputation, c'est à dire la réputation d'une entreprise ou d'un produit sur le Web. Encore 61% des TPE PME disent ne pas s'intéresser à cette problématique pourtant cruciale aujourd'hui dans le développement d'une entreprise. Les problématiques liées à l'e-réputation sont toutefois de plus en plus prises en compte dans les stratégies marketing.
 

De même, la question des réseaux sociaux et de leur apport comme levier de croissance est de plus en plus intégré aux stratégies marketing des petites et moyennes entreprises : 79% d'entre elles ont déclaré voir en les réseaux sociaux un levier de développement.
 

Ce n'est pas le cas, au contraire, pour l'internet sur support mobile qui est vu comme un levier de développement seulement par la moitié des interviewés.  











Décideurs

Canal+ conforté par la justice dans son conflit avec TF1

CVAE : la taxe supprimée, mais en deux fois

La BCE augmente de nouveau ses taux directeurs

France : un « net ralentissement » de l’économie attendu en 2023