Carnets de l'Economie

La maison mère du Bon Coin achète des actifs d'eBay




Olivier Sancerre
22/07/2020

C'est un gros coup pour Adevinta, le groupe norvégien spécialiste des petites annonces en ligne qui possède notamment Le Bon Coin. Pour 8 milliards d'euros, il achète plusieurs actifs du géant américain eBay.


Un investissement à 8 milliards d'euros

Adevinta s'internationalise encore davantage. Après avoir mis la main sur Le Bon Coin, le groupe norvégien met la main sur des actifs d'eBay. Pour 8 milliards d'euros en cash et en actions, l'entreprise acquiert eBay Classified Groups, qui possède entre autres marques Kijiji et Gumtree, des leaders régionaux de petites annonces. Parmi ces actifs, on compte également plusieurs plateformes de moyenne importance comme eBay Kleinanzeigen, Mobile.de, Marktplaats, dba, Bilbasen, 2dehands, 2ememain, Vivanuncios, Automobile.it, Motors.co.uk, ou encore Autotrader et Carsguide en Australie.

Au terme de l'opération, Adevinta deviendra un véritable poids lourd mondial dans ce secteur, bien qu'il ne mette pas la main directement sur eBay. Le Meccano financier est le suivant : Adevinta verse 2,5 milliards de dollars en numéraire plus 540 millions d'actions. Le groupe met au pot 44% de son capital. eBay monte donc au capital d'Adevinta, mais les droits de vote du groupe américain sont plafonnés à 33,3%. La transaction sera terminée au premier trimestre 2021.

Un poids lourds de la petite annonce

Adevinta, qui était contrôlé par la puissante entreprise norvégienne Schibsted, est né l'an dernier d'une scission avec le groupe dont il possédait avant cette opération 59% du capital. Avec l'arrivée d'eBay, Schibsted ne détiendra plus que 33%. Avec ces actifs, Adevinta double tout simplement de taille. La société exerçait jusqu'à présent une activité dans une quinzaine de pays, en Europe, mais aussi en Afrique du Nord et en Amérique latine.

La transaction dilue le poids du Bon Coin dans l'activité d'Adevinta. Avec L'Argus, le fameux site de petites annonces représente en effet la moitié du chiffre d'affaires et le gros de ses profits. Les actifs d'eBay intéressaient bon nombre de grands noms du secteur, comme Prosus, un spécialiste du commerce en ligne, ou encore des fonds d'investissement.










Décideurs

Bernard Arnault : grand perdant de la Covid-19 parmi les milliardaires

Monsanto condamnée en appel dans l’affaire Roundup

Transport routier : la réforme européenne adoptée, vives critiques à l’Est

Jeff Bezos bat son propre record de richesse