Carnets de l'Economie

La SNCM va supprimer entre 800 et 1 000 postes




08/10/2014

Le plan de restructuration de la compagnie maritime est tombé. La direction de la SNCM prévoirait de supprimer entre 800 et 1000 postes.


@Shutter
@Shutter

Les choses vont de mal en pis pour la compagnie maritime marseillaise. La direction de l’entreprise a présenté mardi 7 octobre son plan de restructuration, qui prévoit notamment la suppression d’environ 1 000 postes. L’idée est de remodeler la compagnie, en difficulté, en vue d’un « nouveau schéma d’exploitation ». 

 

Une refonte poussée avant tout par le contentieux européen puisque la Commission européenne a demandé à la SNCM de rembourser l’intégralité des subventions d’Etat qu’elle aurait reçues, des subventions jugées illégales. Problème, un tel remboursement pousse la compagnie maritime dans ses retranchements, alors qu’elle traverse au même moment une passe difficile. 

 

« Sous prétexte du contentieux européen, la direction a présenté un schéma d’exploitation avec 800 à 1000 emplois supprimés, et aucune garantie pour le personnel restant » a précisé le représentant CGT des marins de la compagnie. Reste que le chiffre avancé est différent si l’on en croit la CFE-CGC, qui parle quant à elle de 750 à 800 emplois. 

 

Pour l’heure, une réunion est programmée pour le 28 octobre prochain, dans le cadre de la médiation organisée entre la compagnie maritime, et son actionnaire Transdev, soutenu par l’Etat. Ces deux derniers souhaitent un redressement judiciaire, qui serait pour eux la seule manière de s’affranchir de la condamnation de Bruxelles. 











Décideurs

CVAE : la taxe supprimée, mais en deux fois

La BCE augmente de nouveau ses taux directeurs

France : un « net ralentissement » de l’économie attendu en 2023

Pour Moody’s, la Russie a fait défaut sur sa dette souveraine







International
Daily news and analysis for corporate & political leaders