Carnets de l'Economie

La France reste championne d’Europe de la fiscalité des ménages




Anton Kunin
21/07/2021

En 2021 encore, la France reste, ex aequo avec l’Autriche, le pays de l’Union européenne où la fiscalité des salaires est la plus élevée, nous apprend l’Institut économique Molinari dans sa 12e étude annuelle sur le sujet.


Les revenus du travail sont imposés à 54% en France

Même si la fiscalité des salaires a un tout petit peu diminué (-0,06% sur un an), en 2021, en la matière, la France reste championne d’Europe (ex aequo avec l’Autriche). Dans les deux pays, l’imposition des salaires moyens ressort à 54%. La France, l’Autriche, ainsi que la Belgique, l’Italie et l’Allemagne font ainsi partie des pays de l’Union européenne où la fiscalité du travail est supérieure à 50%, a calculé l’Institut économique Molinari.

Cette semaine marque également un jalon pour la France et l’Autriche, dans la mesure où, en 2021, c’est le 19 juillet qu’intervient la « libération fiscale ». Cette date est calculée tous les ans par l’Institut économique Molinari, elle est censée montrer la durée pendant laquelle les salariés ont travaillé pour verser les impôts, avant de « bénéficier véritablement des fruits de leur travail ».

Dans huit pays de l’Union européenne, la fiscalité du travail a baissé en 2021

En 2021, 14 des 27 pays de l’Union européenne ont connu une augmentation des prélèvements obligatoires. Dans dix d’entre eux, l'évolution des prélèvements obligatoires a entraîné la perte d'au moins une journée de pouvoir d'achat. Il s'agit de Malte (-4 jours), de l’Estonie et de l'Irlande (-3 jours), de la Finlande (-2 jours), de l’Autriche, de Chypre, de l’Espagne, du Luxembourg, de la Slovaquie et de la Slovénie (-1 jour).

En même temps, dans 8 des 27 pays de l’Union, la baisse a été suffisamment importante pour permettre la « récupération » d’au moins une journée de pouvoir d’achat. C'est le cas en Allemagne, en Italie et aux Pays-Bas (+1 jour), en Lettonie (+2 jours), en Hongrie (+3 jours), en Croatie (+5 jours), en Grèce (+8 jours), en République Tchèque (+14 jours).










Décideurs

Pour Moody’s, la Russie a fait défaut sur sa dette souveraine

Elon Musk accusé d’avoir gonflé le cours du DogeCoin

Une hausse de prix à venir pour les abonnements Canal+

GreenYellow : la stratégie gagnante de Jean-Charles Naouri ?