Carnets de l'Economie

La Banque de France voit 6,3% de croissance pour 2021




Paolo Garoscio
14/09/2021

Les bonnes nouvelles se suivent et se ressemblent pour l’économie française : après l’Insee, c’est au tour de la Banque de France de relever sa prévision de croissance pour l’année 2021. Une décision qui conforte le gouvernement qui, de son côté, continue de tabler sur 6% de croissance sur l’année pour l’Hexagone.


D’abord l’Insee, ensuite la Banque de France

Pixabay/nattanan23
Pixabay/nattanan23
C’est généralement l’Insee qui lance les révisions des prévisions de croissance pour l’économie française. Ce fut chose faite la semaine du 6 septembre 2021, lorsque l’institut de statistiques relevait à 6,25% sa prévision de croissance pour l’économie française en 2021. Une annonce qui tombait quelques jours seulement après la révision en forte hausse des prévisions italiennes.

Le 13 septembre 2021, comme attendu, ce fut au tour de la Banque de France de faire de même : l’institution dirigée par François Villeroy de Galhau prévoit désormais sur une croissance de 6,3% pour 2021, en hausse par rapport aux 5,75% de croissance attendus en juin 2021. La Banque de France est de fait légèrement plus optimiste que l’Insee, alors qu’elle était plus pessimiste en juin 2021.

 

Le gouvernement conserve sa prévision à 6%

Pour la Banque de France, avec cette révision à la hausse de la croissance, « l'économie française retrouverait plus rapidement son niveau pré-crise, au quatrième trimestre 2021 ». Pour 2022 et 2023, toutefois, les prévisions sont revues légèrement à la baisse, à 3,7% et 1,9% de croissance respectivement.

Le gouvernement, de son côté, reste prudent et n’a pas relevé sa prévision de croissance pour 2021, tablant toujours sur 6%, selon les déclarations de Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, jeudi 9 septembre 2021. Le gouvernement prévoit néanmoins une croissance supérieure à celle de la Banque de France pour 2022, tablant sur 4%.










Décideurs

Orange : grève nationale pour une hausse des salaires

La SNCF lance un abonnement pour les télétravailleurs

Les salaires des patrons du Cac 40 attendus en hausse

AirBnb écope d'une amende de la DGCCRF pour des mentions légales non conformes