Carnets de l'Economie

L'emploi des cadres retrouve des couleurs




Olivier Sancerre
26/01/2022

Après une année 2020 en forme de trou d'air, l'emploi des cadres s'est redressé l'an dernier. Et les perspectives sont au beau fixe pour 2022 alors que le nombre d'offres revient à son niveau d'avant la crise sanitaire.


L'épidémie brise la dynamique

Après une année 2019 florissante, la dynamique de l'emploi des cadres s'est brisée nette sur la pandémie l'année suivante. De 280.000 recrutements, le secteur n'est pas allé au-delà des 230.000 recrutements en 2020. Néanmoins, la tendance est de nouveau à la hausse : selon l'Apec, l'association pour l'emploi des cadres, ce sont près de 250.000 recrutements qui ont été réalisés en 2021.

Le site de l'Apec a diffusé l'an dernier plus de 520.000 offres d'emploi, soit un niveau proche de celui constaté avant la crise sanitaire avec une dynamique retrouvée au deuxième semestre. Et tout particulièrement au dernier trimestre de 2021 : il y a eu un effet rattrapage des entreprises en fin d'année grâce à la levée des restrictions sanitaires et au fort rebond de l'économie.

Effet rattrapage

L'association relève que les activités porteuses se situent surtout dans la santé et l'action sociale, qui enregistrent des hausses du nombre d'emploi de 46%. L'immobilier et l'industrie pharmaceutique sont également en forme avec des progressions de respectivement 27% et 21%. Les deux grands secteurs très touchés par les conséquences de la pandémie, à savoir l'automobile et l'aéronautique, ont subi une baisse significative des embauches (-24%).

Malgré une épidémie qui a repris de plus belle en ce début d'année 2022, les perspectives demeurent bonnes pour l'emploi des cadres. L'Apec observe que 80% des entreprises demeurent confiantes dans leur carnet de commandes, ce qui signifie que bon nombre d'entre elles ont l'intention d'embaucher au moins un cadre (67%).


Tags : emploi