Carnets de l'Economie

Les Carnets de l'Economie

L’attractivité de la France s’est renforcée l’an dernier




Olivier Sancerre
04/04/2019

Dans un contexte international marqué par les incertitudes économiques, la France renforce son attractivité auprès des investisseurs étrangers, relève le rapport annuel de Business France.


Selon le décompte de l’organisme en charge de la promotion de l’attractivité de la France auprès des investisseurs étrangers, 1 323 décisions d’investissements ont été prises l’an dernier. C’est 2% de plus qu’en 2017, où Business France avait enregistré 1 298 projets (1 117 en 2016). Néanmoins, le volume d’emplois créés ou maintenus a été moindre l’an dernier : 30 302 en 2018, contre 33 489 en 2017, une année record en la matière.

 

Business France explique ce résultat par la « baisse du nombre d'emplois sauvegardés (- 4.000 emplois), suite au recul du nombre de reprises de sites en difficulté (-25%) ». Satisfecit en revanche du côté des créations d’emplois, qui ont augmenté de 14% l’an dernier par le biais de 741 projets (contre 651 l’année précédente). Parmi les secteurs les plus attractifs pour les investisseurs étrangers, se trouve celui de l’innovation : 129 projets ont été enregistrés dans ce domaine, ce qui représente 2 793 emplois. En 2017, le secteur enregistrait 125 projets pour 2 282 postes.

 

L’industrie est également en pointe, avec 320 décisions d’investissements, soit 11 295 emplois. 2017 avait été encore plus favorable, avec 343 projets pour 16 123 postes. Parmi les raisons pour lesquelles la France continue d’attirer les investisseurs étrangers : la stabilité relative du pays en comparaison des incertitudes liées au Brexit au Royaume-Uni, sans oublier le climat difficile aux États-Unis en raison de la guerre commerciale avec la Chine.