Carnets de l'Economie

L'Oréal lance son distributeur automatique de cosmétiques à New York




05/11/2013

Mieux que le porte-à-porte, le démarchage téléphonique ou que le courriel ! L'Oréal innove et lance, pendant six semaines, un distributeur automatique de cosmétiques dans le métro new-yorkais, s'invitant directement dans le quotidien des consommatrices.


C'est ce qu'on appelle flatter le marketing appeal des consommateurs ! Et dans ce domaine, le distributeur automatique fait figure de pièce de choix ! C'est le choix de l'Oréal, qui pour faire parler de lui, a lancé le 4 novembre dernier et ce jusqu'au 30 décembre un distributeur dans le métro de la grande pomme.

Le leader mondial du cosmétique a donc conçu un distributeur qui analyse le style et la couleur des vêtements de la consommatrice pour ensuite lui proposer le produit de beauté adapté. L'acheteuse peut alors repartir avec ce dernier, ou bien s'envoyer via son adresse mail toutes les informations nécessaires sur la précieuse crème, le rouge à lèvre ou le vernis à ongle proposé par la machine.

Le distributeur en question a remplacé un kiosque à journaux et peut contenir jusqu'à 700 produits, tous vendus entre 5 et 8 euros. L'Oréal définit ce concept comme du "match or crash", "ça passe ou ça casse".

Avec cette innovation, le fabricant de cosmétiques allie à la fois l'identification marketing et l'achat ciblé customisé. Cette idée a toutefois déjà été expérimentée par Sephora, mais dans ses magasins, qui proposait il y a quatre ans des distributeurs automatiques de crèmes de soin et de maquillage.










Décideurs

Canal+ conforté par la justice dans son conflit avec TF1

CVAE : la taxe supprimée, mais en deux fois

La BCE augmente de nouveau ses taux directeurs

France : un « net ralentissement » de l’économie attendu en 2023