Carnets de l'Economie

Joe Biden confirme son intention d’augmenter les impôts des plus riches




Paolo Garoscio
27/04/2021

La bataille est loin d’être gagnée d’avance, mais avec cette nouvelle annonce sur le sujet, Joe Biden, nouveau président des États-Unis depuis janvier 2021, s’inscrit en opposition totale avec son prédécesseur, Donald Trump : il compte poursuivre son plan visant à augmenter les impôts des ménages les plus riches.


Une hausse pour les 500.000 ménages les plus riches

Pixabay/janeb13
Pixabay/janeb13
Ce n’est pas la première fois que Joe Biden annonce vouloir augmenter les impôts pour les ménages les plus riches des États-Unis. Mais l’affaire semblait oubliée, jusqu’à ce mardi 27 avril 2021 : la Maison Blanche a confirmé à la presse que le projet est maintenu. Joe Biden peut d’ailleurs compter sur le soutien de dizaines de milliardaires, dont Bill Gates, qui appellent depuis plusieurs années à une révision à la hausse de l’imposition.

La réforme devra toutefois être validée par le Congrès, ce qui risque de créer des débats animés et qui pourrait bien la retoquer, notamment car le Sénat est de majorité Républicaine, bien que de quelques voix seulement. À la Chambre des Représentants, ce sont les Démocrates qui ont la majorité, mais là aussi d’une courte tête.

Un taux d’imposition quasiment doublé ?

Le nombre de ménages impactés reste très limité : l’augmentation du taux d’imposition ne concernerait en effet que les 500.000 ménages les plus aisés, soit ceux dont les revenus dépassent 1 million de dollars par an (0,3% de la population). Reste que le nouveau taux d’imposition, révélé par plusieurs médias américains, risque de concentrer toutes les tensions : de 20%, le taux d’imposition passerait à 39,6%, soit deux fois plus.

Par ce biais, Joe Biden espère financer une partie de son plan de relance, et tout particulièrement celui à destination des familles américaines appelé American Families Plan, présenté mercredi 28 avril 2021 devant les élus.










Décideurs

DieselGate : Volkswagen condamnée pour la première fois en France

Stellantis vs Volkswagen : qui est le premier constructeur européen ?

Des voitures « autonomes » sur les routes anglaises en 2021 ?

Joe Biden confirme son intention d’augmenter les impôts des plus riches