Carnets de l'Economie

Jacques-Antoine Granjon : "Vente-privée fera vite 90% de ses ventes sur mobile"




08/10/2013

Vente-privée.com vise une nouvelle croissance à deux chiffres en 2014 et devrait rapidement réaliser l'essentiel de son chiffre d'affaires par le biais de l'internet mobile, a déclaré ce mardi le PDG du pionnier du déstockage sur internet, Jacques-Antoine Granjon.


Jacques-Antoine Granjon espère que les ventes mobiles représenteront rapidement l'essentiel des ventes de Vente-privée.com.
Jacques-Antoine Granjon espère que les ventes mobiles représenteront rapidement l'essentiel des ventes de Vente-privée.com.
Le site spécialisé dans les ventes "flash" d'articles de mode, qui s'est ensuite diversifié dans le voyage, dans le vin et la billetterie de spectacles, réalise désormais 40% de ses ventes via des terminaux mobiles. Alors que l'aventure avait commencé sur les ordinateurs, la déclinaison d'applications mobiles fait qu'aujourd'hui, les fans de Vente-privée.com peuvent faire leur shopping directement depuis leur tablette ou leur smartphone.

Pour le fondateur de la marque mythique de vente sur Internet, il s'agit même de l'avenir de la société de consommation. "Bientôt, on ne consommera plus que par un smartphone. Le smartphone, c'est la baguette magique du commerce", a t-il notamment déclaré en marge du World Retail Congress qui se tient actuellement à Paris jusqu'au 9 octobre prochain.

"Assez vite, ce sera 90% de nos ventes que nous ferons de cette façon", a-t-il ajouté, sans plus de précision. On imagine sans peine qu'une telle déclaration implique derrière des chiffres de ventes sur mobiles importants. En matière de chiffre d'affaires, celui de Vente-privée.com devrait avoisiner 1,5 milliard d'euros en 2013, signant ainsi une progression de 13%. Une progression un peu moins importante qu'en 2012 où l'entreprise avait atteint 22% de chiffres d'affaires supplémentaire. Commentant ces résultats, Jacques-Antoine Granjon a dit espérer que cette progression à deux chiffres se poursuive "pendant les dix prochaines années".

Cependant, le fondateur de Vente-privée.com reste prudent. Pour lui, si le "m-commerce" passant par les tablettes numériques et les smartphones fait en sorte que le client soit en permanence connecté cela ne constitue pas en soi un élément de croissance a-t-il notamment indiqué.

Il est d'ailleurs des secteurs de vente qui marchent mieux sur mobile. Ainsi les vêtements, ou les ventes flashs d'accessoires, limitées dans le temps fonctionneraient assez bien sur terminaux mobiles. Il en est bien autrement des ventes de voyages par exemple.

Quoi qu'il en soit, les ventes via internet mobile ont explosé en France l'an dernier, grimpant de 160 % pour atteindre environ un milliard d'euros, selon la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad).










Décideurs

Pour Moody’s, la Russie a fait défaut sur sa dette souveraine

Elon Musk accusé d’avoir gonflé le cours du DogeCoin

Une hausse de prix à venir pour les abonnements Canal+

GreenYellow : la stratégie gagnante de Jean-Charles Naouri ?