Carnets de l'Economie

Grève chez Amazon en Allemagne : les syndicats américains soutiennent le mouvement




16/12/2013

C’est un fait extrêmement rare qui se déroule actuellement dans les centres de distribution, de stockage et de gestion du géant de la vente sur Internet Amazon. Plusieurs centaines de salariés allemands sont en grève en Allemagne. Ils demandent de meilleures conditions de travail.


cc/fickr/scottish government
cc/fickr/scottish government
C’est à l’appel du syndicat des services Verdi que plusieurs centaines de salariés d’Amazon sont actuellement en grève, dans un nouvel épisode d’un conflit salarial qui impacte le géant de la vente par correspondance. A quelques jours de Noël, les centres allemands de Bad Hersfeld, celui de Leipzig et celui de Graben ont répondu à l’appel de cesser le travail.

Les porte-paroles du mouvement ont déjà annoncé que la grève ne faisait que commencer puisqu’elle concerne déjà plus un millier de salariés et que plusieurs centaines sont pressenties pour rejoindre le mouvement. Mais malgré les menaces de faire grève « jusqu’à samedi », les dirigeants d’Amazon ne semblent pas inquiets.

Armin Crossman, responsable du site de Leipzig, a ironisé sur la grève déclarant qu’Amazon est « très bien préparée » à l’éventualité d’une grève. « La météo nous inquiète plus » a-t-il déclaré sur une radio régionale.

Amazon, qui emploie près de 9 000 personnes en Allemagne dans 10 centres différents entre centres logistiques et centres de service-client, est au centre d’un conflit salarial qui a reçu le soutien des syndicats américains, notamment le syndicat de l’Etat de Washington, WSLC, qui a déjà annoncé une manifestation de soutien devant le siège mondial du groupe.

Les syndicats allemands demandent à Amazon d’aligner la rémunération de ses employés allemands sur les salaires en vigueur dans le secteur de la distribution, en moyenne plus élevés que les salaires actuellement pratiqués par le géant. Le groupe a déjà accordé entre 400  et 600 euros de primes exceptionnelles mais cet effort est considéré insuffisant par le syndicat Verdi.










Décideurs

Pour Moody’s, la Russie a fait défaut sur sa dette souveraine

Elon Musk accusé d’avoir gonflé le cours du DogeCoin

Une hausse de prix à venir pour les abonnements Canal+

GreenYellow : la stratégie gagnante de Jean-Charles Naouri ?