Carnets de l'Economie

Google et Audi s'unissent pour lancer une voiture connectée




31/12/2013

Après les téléphones, les tablettes et les montres, il se pourrait que le prochain objet connecté ait un moteur et quatre roues. C'est en tout cas le pari de Google et d'Audi qui s'apprêtent à nouer un partenariat à ce sujet.


A quand une connexion 4G directement implantée dans son véhicule ? A ce train là, l'évolution n'est pas loin.
A quand une connexion 4G directement implantée dans son véhicule ? A ce train là, l'évolution n'est pas loin.

Du 7 au 10 janvier prochain, se tient le salon Consumer Electronic Show, un évènement immanquable pour les fans de technologie. Ce sera aussi sans doute l'occasion pour Google et Audi de signer leur partenariat autour de la voiture connectée. Les deux groupes sont en effet en train de concevoir une voiture équipée du logiciel Android.

 

Ce salon sera également l'occasion pour Audi et Google de présenter une multitude de collaborations possibles avec des entreprises dans les secteurs de l'automobile et des nouvelles technologies. L'idée est bien entendu de transposer les services accessibles depuis les terminaux équipés d'Android, vers des voitures. In fine, Google veut rassembler un maximum de constructeurs autour d'Android pour en faire un élément incontournable de la voiture connectée de demain. 

 

En matière d'automobile, Google n'en est pas à son coup d'essai. Le géant américain est actuellement en train de concevoir une voiture présentée en 2010, totalement automatique et pouvant se déplacer sans conducteur. Ces véhicules devraient voir le jour d'ici 5 ans.

 

Mais ce partenariat entre Audi et Google est certainement la meilleure réponse que le moteur de recherche pouvait apporter à Apple qui développe de son côté des partenariats avec des constructeurs automobiles tels que Nissan, Mercedes, et Honda, en concevant un système d'exploitation iOS adapté aux véhicules grâce auquel les conducteurs pourront retrouver des fonctionnalités présentes sur leur iPhone tels que le lecteur MP3 ou encore la messagerie.  











Décideurs

CVAE : la taxe supprimée, mais en deux fois

La BCE augmente de nouveau ses taux directeurs

France : un « net ralentissement » de l’économie attendu en 2023

Pour Moody’s, la Russie a fait défaut sur sa dette souveraine








Découverte & Lifestyle
Magazine hors norme pour hyperactifs distingués