Carnets de l'Economie

Les Carnets de l'Economie

Générosité : le montant du don augmente, le nombre de donateurs recule




Anton Kunin
04/12/2017

Après une relative stabilité depuis 2013 du nombre de foyers déclarant au moins un don, 2016 signe un recul de 4 % (5 276 foyers donateurs en 2016 contre 5 506 en 2015). Les foyers donateurs donnent, quant à eux, de plus en plus, contribuant ainsi à une collecte en constante augmentation ces dernières années, apprend-t-on du dernier baromètre « La générosité des Français » édité par le réseau Recherches et Solidarités.


Le don moyen a augmenté de 17 % entre 2013 et 2016

Malgré une stagnation puis une légère baisse du nombre de foyers donateurs, les montants récoltés par les associations et les fondations sont en progression constante : 2,23 milliards d’euros ont été récoltés en 2013, 2,39 milliards en 2014, 2,47 milliards en 2015 et 2,48 milliards en 2016 (chiffres de la Direction générale des finances publiques). Le don moyen par foyer augmente lui aussi : 404 euros en 2013, 437 euros en 2014, 450 euros en 2015 et 472 euros en 2016. Entre 2013 et 2016, le don moyen a donc augmenté de près de 17 %, tandis que les sommes récoltées déclarées au fisc par les donateurs ont progressé de 11,5 %.

En 2016, les Français auraient donné 4,5 milliards d’euros

Mais ces chiffres, issus des déclarations fiscales, ne reflètent pas l’ensemble des montants donnés. Selon les estimations du réseau Recherches et Solidarités, un milliard d’euros supplémentaire serait donné aux associations et fondations par chèque ou virement, sans que ces dons soient déclarés au fisc. S’y ajoute un montant estimé à 900 millions d’euros ne pouvant pas faire l’objet d’une déclaration par définition (petits dons en liquide et par SMS, arrondis sur salaire, arrondis en caisse…). Compte tenu de ces éléments supplémentaires, le montant total des sommes données en 2016 serait proche de 4,5 milliards d’euros.