Carnets de l'Economie

Generali se sépare de BSI et continue son recentrage sur les assurances




15/07/2014

Cela fait quelques années que la société d’assurances italienne Generali a lancé un processus de recentrage vers son cœur de métier, afin notamment de faire face à la crise du secteur bancaire. Avec la cession de la banque suisse BSI (Banca della Svizzera Italiana) le groupe déclare terminée la période des cessions des activités secondaires.


cc/flickr/anthonychammond
cc/flickr/anthonychammond
La cession de BSI au groupe brésilien Banco Btg Pactual aura duré près de deux ans, marquée par des renvois et des discussions animées. Mais la vente a finalement eu lieu sous l’égide du nouveau PDG du groupe au Lion, Mario Greco. BSI est finalement passée de main, pour quelques 1,23 milliards d’euros dont 988 millions d’euros en cash.
 
D’après Mario Greco, c’est la dernière des grandes opérations de cession de Generali qui a lancé en 2012 un recentrage sur ses activités d’assurance. But de la manœuvre : reconsolider le capital de Generali pour atteindre le niveau de solvabilité « Solvency I » établit en 2002 par l’Union Européenne pour les assureurs. L’objectif a été atteint pour Generali « avec un an d’avance sur nos prévisions » précise Mario Greco au journal italien La Stampa.
 
Depuis septembre 2012, Generali s’est séparée de bon nombre de ses activités auxiliaires à commencer par la compagnie d’assurances israélienne Migdal pour 700 millions d’euros. Ont suivi la vente de 12% du capital de Banca Generali, la vente de certaines activités d’assurance aux Etat-Unis et d’autres. Au total, en comptant BSI, Generali a vendu en près de 2 ans 3,7 milliards d’euros d’actifs non stratégiques.
 
De son côté, Banco Btg Pactual se dit satisfaite : avec le rachat de BSI, basée à Lugano en Suisse (Canton Ticin) , le groupe brésilien augmente son importance en Europe. D’après André Esteves, PDG de Btg, le projet serait de faire de BSI le centre de ses activités de gestion de patrimoine privé.
 










Décideurs

Pour Moody’s, la Russie a fait défaut sur sa dette souveraine

Elon Musk accusé d’avoir gonflé le cours du DogeCoin

Une hausse de prix à venir pour les abonnements Canal+

GreenYellow : la stratégie gagnante de Jean-Charles Naouri ?