Carnets de l'Economie

Les Carnets de l'Economie

Free perd pour la première fois des abonnés




Anton Kunin
20/03/2019

Pour la première fois depuis son lancement, Free enregistre en 2018 une baisse du nombre de ses abonnés, tant sur le fixe que sur le mobile, mais parvient à garder la tête hors de l’eau avec une croissance de 0,6%.


Free : le nombre d’abonnés en baisse de 1,7% en 2018

Free, reste-t-il toujours « l’opérateur de choix » pour les Français avides de nouveautés technologiques et de prix bas ? À la lecture des résultats annuels 2018, dévoilés le 19 mars 2019, rien n’est moins sûr. En 2018, Free a vu sa base d’abonnés quelque peu s’effriter : le nombre d’abonnés est passé de 6 520 000 à 6 427 000 dans le fixe, et de 13 695 000 à 13 441 000 dans le mobile. Le recul n’est certes pas énorme, toujours est-il que la fin de la conquête de nouveaux abonnés est un signal inquiétant tant pour les actionnaires que pour Xavier Niel et Thomas Reynaud.

La baisse du nombre d’abonnés dans le fixe, que Free attribue à une compétition intense et aux promotions des concurrents, a fait plonger le chiffre d’affaires de cette activité de 3%. Sur le mobile, malgré l’érosion de la base d’abonnés, l’opérateur est parvenu à faire progresser le chiffre d’affaires de 4%, grâce à l’amélioration du mix d’abonnés (passage progressif des abonnés du forfait à 2 euros à des offres plus haut de gamme).

Free : le mix d’abonnés s’améliore

L’amélioration du mix d’abonnés est en effet une réalisation majeure de Free en 2018. Sur l’année, l’opérateur est parvenu à quasiment doubler le nombre d’abonnés FTTH (983 000 abonnés à fin 2018), mais aussi recruter 722 000 nouveaux abonnés 4G. Tout cela a permis de finir l’année avec un Ebitda en hausse à plus de 1,8 milliard d’euros, soit une marge de 37,9%. Le chiffre d’affaires Groupe affiche une hausse de 0,6%, à 4,9 milliards d’euros. Mais la prudence s’impose : hors ventes de terminaux, celui-ci est en baisse de 1,1%.

S’agissant des perspectives, Free promet de placer l’année 2019 sous le signe de la croissance et de l’innovation. L’opérateur compte accélérer les déploiements et la commercialisation de la fibre et de la 4G, ainsi que se tailler une place plus importante sur le marché des entreprises.