Carnets de l'Economie

France : la dette publique atteint 114,1 % du PIB fin juin 2020




Aurélie GIRAUD
25/09/2020

L’Institut national de statistiques, l’Insee, a publié le 25 septembre 2020 de nouvelles données sur la dette publique française à la suite de la crise de la Covid-19 et, surtout, des mesures de sauvegarde de l’emploi durant le confinement. Il apparaît que la dette explose, ce qui n’est pas une surprise, mais la hausse entre mars et juin 2020 est un véritable record.


114,1 % du PIB : le niveau de la dette française en juin 2020

pixabay/Alexander Stein
pixabay/Alexander Stein
Fin juin 2020, selon l’Insee, la dette publique de l’État français a atteint le niveau de 114,1 % du PIB. La dette était alors de 2.638,3 milliards d’euros, et devrait avoir augmenté durant l’été, les dispositifs de sauvegarde de l’emploi et les aides aux entreprises s’étant poursuivis pour certains secteurs, notamment l’événementiel, la culture ou encore l’hôtellerie-restauration.

La tendance ne devrait pas s’inverser de sitôt, alors que la crise de la Covid-19 continue de frapper durement la vie sociale et économique du pays. Donnée probablement pas incluse dans l’estimation de l’Insee, d’ailleurs, le gouvernement a annoncé le 23 septembre 2020 la fermeture de tous les bars et restaurants de l’agglomération d’Aix-Marseille, ainsi que de nouvelles mesures de sauvegarde et d’aide.

Une hausse record de la dette en trois mois

Face aux nouvelles fermetures, il est donc possible que l’estimation de l’Insee sur le niveau de la dette fin 2020 publiée le 25 septembre 2020 soit, malheureusement, inférieure à la réalité. L’institut de statistiques estime que la dette du pays atteindra 117,5 % du PIB à la fin de l’année.

Mais l’information la plus importante de cette nouvelle publication de l’Insee n’est pas la hausse de la dette, attendue, mais bien la rapidité de cette hausse. Entre mars 2020 et juin 2020, période qui inclut le confinement généralisé de la population française, la dette a grimpé de 12,7 %. Une hausse trimestrielle inédite depuis 1995, année de la première publication de cet indicateur économique.










Décideurs

DieselGate : Volkswagen condamnée pour la première fois en France

Stellantis vs Volkswagen : qui est le premier constructeur européen ?

Des voitures « autonomes » sur les routes anglaises en 2021 ?

Joe Biden confirme son intention d’augmenter les impôts des plus riches