Carnets de l'Economie

France : 554 000 nouvelles entreprises en 2016




Anton Kunin
25/01/2017

Les créations d’entreprises ont été nombreuses en 2016 : l’année écoulée a enregistré 10 % de plus de nouvelles entités par rapport aux créations de 2015, révèle l’INSEE.


Trois filières particulièrement dynamiques

Plusieurs secteurs se montrent particulièrement dynamiques : 97 100 entreprises ont été créées dans le commerce, 90 600 dans les activités spécialisées, scientifiques et techniques et 61 600 dans la construction. À noter toutefois qu’il s’agit de créations d’entreprises brutes, ces chiffres ne prenant pas en compte ceux des entreprises ayant cessé leur activité.

Une entreprise sur cinq se créé dans le commerce : de loin, ce secteur semble être le plus dynamique en termes de créations. Même si un léger recul s’observe en 2016 (-0,7 % par rapport à 2015), il est nettement moins important que celui observé en 2015 (-9,3 % par rapport à 2014). 60 % des commerces immatriculés en 2016 sont soit des entreprises individuelles, soit des micro-entrepreneurs.

Les activités spécialisées, scientifiques et techniques font également preuve d’un dynamisme : les créations de 2016 ont été supérieures à celles de 2015 de 9,5 %. Les deux tiers des créations concernent le secteur du « conseil pour les affaires et autres conseils de gestion », et plus de la moitié des établissements sont des micro-entrepreneurs.

La construction affiche 35 100 immatriculations de micro-entrepreneurs et entreprises individuelles et la création de 26 500 sociétés. C’est 7,5 % plus de nouvelles sociétés qu’en 2015 mais 18,7 % de moins de micro-entrepreneurs et entreprises individuelles.

Des incertitudes sur l’emploi

À part les micro-entrepreneurs qui, par définition, n’emploient pas de salariés, seules 7 % des entreprises sont employeuses au moment de leur création. Ce pourcentage est au plus bas depuis 2009 (13 % à l’époque) et légèrement en-dessous de celui de 2015 (8 %). Tous les secteurs ne sont pas employeurs, mais certains le sont plus que d’autres : 17 % des établissements en hébergement et restauration employaient des salariés dès leur création, 11 % dans la construction et 9 % dans l’industrie. À l’inverse, des secteurs comme l’immobilier, l’information-communication et les activités financières et d’assurance emploient rarement des salariés. Seules 1,9 % des entreprises immobilières, 2,3 % des entreprises d’information-communication et 2,9 % des entreprises financières et d’assurance sont employeuses.










Décideurs

DieselGate : Volkswagen condamnée pour la première fois en France

Stellantis vs Volkswagen : qui est le premier constructeur européen ?

Des voitures « autonomes » sur les routes anglaises en 2021 ?

Joe Biden confirme son intention d’augmenter les impôts des plus riches