Carnets de l'Economie

Fitch : pas de changement de note pour la France, perspective toujours négative




Paolo Garoscio
11/05/2021

La note de la France attribuée au pays par l’agence de notation Fitch n’a pas évolué : dévoilée le vendredi 7 mai 2021, elle reste haute mais l’agence craint pour la dette du pays qui devrait mettre du temps à se résorber.


Le déficit public a explosé… mais moins qu’attendu

Pixabay/jackmac34
Pixabay/jackmac34
Sans surprise, dans son analyse, l’agence de notation Fitch a pris en compte l’augmentation du déficit public qui, en 2020, « a atteint 9,2% du PIB ». En cause : les mesures sanitaires et de soutien à l’économie, le gouvernement ayant débloqué des dizaines de milliards d’euros de fonds à destination des salariés et des entreprises. Mais la bonne nouvelle, souligne l’agence de notation américaine, est que le résultat est « meilleur que ce que prévoyait » l’étude précédente, car l’économie s’est portée un peu mieux que prévu.

Mais le déficit reste élevé : 8,7% en 2021, 5,7% en 2022 selon les estimations de Fitch. À comparer, bien évidemment au déficit de 3,1% du PIB enregistré en 2019, nouvelle année de référence. Un déficit d’un tel niveau devrait continuer de faire augmenter la dette publique du pays, déjà au-dessus des 100% du PIB depuis quelques années et qui est attendue à 122% en 2021.

La note reste stable, avec perspective négative

Toutes ces raisons font que Fitch a décidé de maintenir la perspective négative pour la note de la France, tout en ne la dégradant pas : elle reste AA, soit le troisième échelon le plus élevé du classement. La France avait vu sa note être dégradée en mai 2020, alors que les Français commençaient à voir le bout du premier confinement généralisé.

La note « AA, perspective négative » reste une très bonne nouvelle pour l’Hexagone : cette dernière influençant directement les taux d’emprunt, elle devrait permettre à ceux-ci de rester bas.










Décideurs

Pour Moody’s, la Russie a fait défaut sur sa dette souveraine

Elon Musk accusé d’avoir gonflé le cours du DogeCoin

Une hausse de prix à venir pour les abonnements Canal+

GreenYellow : la stratégie gagnante de Jean-Charles Naouri ?