Carnets de l'Economie

FCA trouve un accord avec le fisc italien




Aurélie GIRAUD
07/02/2020

Le mariage entre Fiat Chrysler Automobiles, issue de la fusion de Fiat et de Chrysler, et le français PSA avait une ombre au tableau : un reproche que le fisc italien faisait à Fiat dans le cadre de sa fusion. Le constructeur de la famille Agnelli était soupçonné d’avoir sous-évalué Chrysler… et donc d’avoir payé moins d’impôts que de devoir.


Un accord avec le fisc qui n’impacte pas les comptes

pixabay/onkelramirez
pixabay/onkelramirez
Richard Palmer, directeur financier de FCA, a présenté le 6 février 2020 les comptes 2019 du groupe et a donné quelques explications sur l’affaire opposant le constructeur au fisc italien. Ce dernier reprochait à FCA d’avoir sous-évalué Chrysler de 5,1 milliards d’euros et de n’avoir déclaré qu’une valeur de 7,5 milliards. Une telle sous-évaluation, selon le fisc italien, revenait à une évasion fiscale de 1,3 milliard d’euros, une véritable épine dans le pied du constructeur alors que se profile la fusion avec PSA.

Au final, FCA et le fisc italien ont trouvé un accord à 730 millions d’euros : FCA a accepté de surévaluer Chrysler de 2,6 milliards d’euros. Mais Richard Palmer précise que le groupe ne déboursera pas un euro du fait des pertes fiscales en Italie qui compensent cet accord.

2019 : une année charnière pour FCA

Concernant les résultats de l’année 2019, FCA signale un ralentissement de son activité avec des ventes en baisse de 9% (4,4 millions de véhicules), un chiffre d’affaires en baisse de 2% (108 milliards d’euros) et un bénéfice net en baisse de 19% (2,7 milliards).

Mais Mike Manley, PDG de FCA, signale un rebondissement sur la fin de l’année : le quatrième trimestre 2019 s’est terminé en hausse de 1% sur un an pour le chiffre d’affaires et a représenté à lui seul plus de la moitié des revenus nets de l’année (1,6 milliard, en hausse de 35% sur un an).










Décideurs

CES 2022 : les annulations se multiplient face au variant Omicron

Airbus : Qatar Airways attaque l’avionneur en justice

La hausse du Livret A en 2022 confirmée par Bruno Le Maire

PGE : le remboursement commencera bien en mars 2022