Carnets de l'Economie

En Europe, la reprise de l'économie se dessine




Olivier Sancerre
23/06/2020

La récession en Europe pourrait prendre fin à l'approche de l'été, à en croire les derniers chiffres du cabinet IHS Markit. De quoi se montrer plus optimiste alors que le déconfinement se poursuit.


Un indice supérieur aux prévisions

Le mois d'avril avait été catastrophique pour l'indice composite d'IHS Markit, qui mesure la performance globale de l'industrie manufacturière à partir de cinq indices individuelles (nouvelles commandes, production, emploi, délais de livraison des fournisseurs et stock des achats), avait atteint un plus bas historique à 13,6 pour l'Europe. Sachant que le niveau au-dessus duquel l'activité est en croissance est de 50, on voit que le vieux continent partait de très loin. Mais l'indice s'est redressé fortement en mai (31,9), puis en juin (47,5). Le niveau de juin, qui est d'ailleurs le plus élevé depuis le mois de février, dépasse le consensus qui était de 42,4.

Le cabinet explique cette remontée spectaculaire de l'indice par la levée, ou l'assouplissement, des mesures de confinement dans les pays de la zone euro. Entamé le 11 mai, la France poursuit son déconfinement et ce sont désormais pratiquement tous les secteurs d'activité qui ont repris. L'indice de juin demeure toutefois sous le seuil fatidique des 50, néanmoins IHS Markit estime que la levée des dernières restrictions permettra de mettre un terme à récession à l'approche de l'été. 

La France mieux partie que l'Allemagne

Plusieurs relevés auprès des directeurs d'achats font preuve d'un certain optimisme. L'indice de la production future a bondi à 55,7 en juin, contre 46,8 au mois de mai. Plus spectaculaire encore, même s'il demeure sous le cap des 50, l'indice dans les services a augmenté de 16,8 points entre mai et juin (il s'établit à 47,3). IHS Markit relève par ailleurs que la croissance dans le secteur privé est de retour en France, mais pas en Allemagne avec un indice de 45,8 synonyme de contraction de l'activité.

En France, l'indice PMI est reparti en croissance avec un niveau de 52,1 pour le mois de juin (c'est la première fois en quatre mois qu'il revient dans le vert). L'indice composite remonte à 51,3, alors qu'il s'établissait à 32,1 seulement pour le mois de mai. L'Hexagone est dans une période de reprise, souligne le cabinet, ce qui sera vécu comme une bonne nouvelle par l'ensemble des entreprises et par le gouvernement.










Décideurs

La Cnil épingle Carrefour pour des manquements au RGPD

Black Friday : le report n’interdira pas les promotions sur Internet

Bridgestone ferme le site de Béthune

Le gouvernement veut une réforme de la Contribution à l’audiovisuel public