Carnets de l'Economie

En 2022, le marché de l’habillement n’a toujours pas sorti la tête de l’eau




Anton Kunin
18/01/2023

Les ventes s’améliorent certes dans le secteur de l’habillement en 2022, mais restent toujours inférieures à ce qu’elles étaient en 2019, révèlent Retail Int. et l’Alliance du Commerce.


Les commerces de centre-ville parviennent à limiter la baisse des ventes

Le marché de l’habillement retrouve des couleurs en 2022 certes, toujours est-il que les ventes restent inférieures à ce qu’elles étaient en 2019. Le chiffre d’affaires global réalisé sur l’année écoulée est en effet inférieur de 7% à celui de 2019, nous apprennent Retail Int. et l’Alliance du Commerce.

Dans le détail, le chiffre d’affaires s’inscrit en baisse de 11% en magasin (dont 4% à périmètre constant). Les centres commerciaux sont les emplacements en difficulté avec une baisse d’activité supérieure à la moyenne, qu’ils soient situés en périphérie (-9%) ou en centre-ville (-6%), alors même que les commerces de centre-ville implantés sur rue s’en sortent plutôt bien, en limitant la baisse de leur chiffre d’affaires à 4%.

Moins de clients dans les magasins, mais plus d’achats

La saisonnalité a d’ailleurs permis de lisser la baisse sur l’ensemble de l’année : les ventes ont été très bonnes au printemps et en fin d’année 2022, compensant pour les périodes moins favorables qu’ont été les soldes d’hiver et d’été 2022.

Le « cru » 2022 nous réserve néanmoins deux bonnes nouvelles. Tout d’abord, même si la fréquentation en magasin a chuté de 17% par rapport à 2019, les magasins d’habillement enregistrent en revanche une hausse du taux de transformation et du panier moyen. « C’est le résultat de l’évolution des modes d'achat des consommateurs : moins de trafic et d'achat d’impulsion en magasin, plus de planification du shopping », commente Emmanuel De Courcel, fondateur et PDG de Retail Int. Et, seconde bonne nouvelle : le chiffre d’affaires réalisé en ligne est en hausse de 80% par rapport à 2019.










Décideurs

La CLCV demande le maintien des tarifs réglementés du gaz

RATP : la grève des conducteurs s’annonce suivie, le trafic « très perturbé »

Canal+ conforté par la justice dans son conflit avec TF1

CVAE : la taxe supprimée, mais en deux fois