Carnets de l'Economie

Les Carnets de l'Economie

En 2017, l’État a consacré 650 millions d'euros à la rénovation de logements




Anton Kunin
24/01/2018

Selon le bilan 2017 de l’Agence nationale de l’habitat (Anah), 650 millions d’euros de subventions (soit +11,7 % sur un an) ont été octroyés au cours de l’année 2017 pour aider les propriétaires de 80 720 logements à faire des travaux de rénovation.


Rénovation de logements : +15,7 % de bénéficiaires de subventions en 2017

Le logement dégradé et indigne continue d’être un sujet brûlant en France. Même si l’essentiel de ces logements relèvent du parc privé, sous certaines conditions l’État peut donner un coup de pouce aux propriétaires. Et le total des sommes octroyées est impressionnant : 650 millions d’euros au profit de 80 720 logements en 2017, soit 8 052 euros octroyés par logement en moyenne. En 2017, le montant moyen d’une subvention a diminué, en revanche le nombre de logements rénovés grâce à une subvention a progressé de 15,7 %.

L’État a également continué à octroyer des subventions pour l’adaptation des logements à la perte d'autonomie de leurs occupants. L’Anah fait d’ailleurs état d’une forte demande de subventions pour ce type de travaux. En 2017, 60,8 millions d’euros ont été octroyés afin d’aménager 18 185 logements pour des personnes âgées et/ou handicapées. Là encore, le nombre de bénéficiaires est en augmentation (+2 % sur un an).

En 2018, le montant consacré aux aides à la rénovation de logements progressera de 23 %

Le bilan de l’Anah mentionne également 11 290 propriétaires qui se sont vu octroyer une subvention pour la rénovation de leur logement jugé indigne ou très dégradé. En 2017, l’enveloppe de 117,1 millions d’euros a permis à davantage de propriétaires (+ 12%) de bénéficier de ce type d’aide.
Les « copropriétés fragiles » ont quant à elles bénéficié d’un total de 56,4 millions d’euros de subventions, qui ont permis de rénover 15 487 logements.

En 2018, l'Anah dispose d'un budget d'intervention de 799,2 millions d'euros pour permettre la rénovation de 104 000 logements.