Carnets de l'Economie

Des lignes de covoiturage, la nouveauté signée SNCF




Anton Kunin
15/03/2017

Et s’il existait des lignes régulières de covoiturage, à l’image des lignes de bus ? Cette invention est due à la SNCF : un premier tronçon est en phase de test depuis novembre 2016.


La SNCF choisit de ne pas se rémunérer tant que le test est en cours

Des trajets en covoiturage avec des arrêts définis, comme si on était dans un bus ou un train, fallait y penser ! Depuis novembre 2016, la SNCF propose aux conducteurs inscrits sur son service de covoiturage iDVROOM de réaliser le trajet Lyon-Bourgoin-Jallieu (52 km) en prenant et en déposant des passagers à sept points d’arrêts pré-définis. Ces derniers sont facilement identifiables car, selon la commune, il s’agit soit de gares, soit de parkings.

Pendant cette période de test, aucune commission n’est prélevée par iDVROOM, et les voyageurs bénéficient d’un retour gratuit en taxi ou VTC au cas où le conducteur proposant le covoiturage ne se présentait pas.

La SNCF se positionne pour faire des bénéfices là où est la demande

Cette autoroute très fréquentée est systématiquement victime d’embouteillages : la SNCF espère ainsi la désengorger tout en faisant des bénéfices. Le service pourrait laisser certains perplexes : le trajet Lyon-Bourgoin-Jallieu est déjà desservi par le TER, avec un temps de parcours de 25 minutes seulement. La réponse serait sans doute à chercher du côté de son prix : de 5 euros seulement pour l’ensemble du trajet. Ce prix avantageux serait sans doute destiné à « capter » les voyageurs occasionnels (et donc non bénéficiaires d’un abonnement TER), ou encore ceux travaillant dans les zones commerciales, où ils se rendent de toute façon déjà en voiture personnelle.

Si l’expérimentation sur cette nouvelle ligne s’avère concluante, la SNCF pourrait ouvrir d’autres lignes de covoiturage en France.










Décideurs

DieselGate : Volkswagen condamnée pour la première fois en France

Stellantis vs Volkswagen : qui est le premier constructeur européen ?

Des voitures « autonomes » sur les routes anglaises en 2021 ?

Joe Biden confirme son intention d’augmenter les impôts des plus riches