Carnets de l'Economie

David Cameron annonce des mesures pour favoriser les ressortissants britanniques




30/07/2014

Face à l’échec de son parti lors des dernières élections européennes qui ont vu le parti eurosceptique britannique UKIP (Parti pour l’Indépendance du Royaume-Uni) arriver en tête, David Cameron craint de ne pas réussir à être réélu lors des prochaines législatives dans le pays. Pour retrouver un peu d’électorat, il a donc annoncé des mesures importantes pour réduire les bénéfices que les immigrés peuvent trouver en s’installant au pays de Sa Majesté. Mais cela risque de lui attirer les foudres de Bruxelles.


cc/flickr/The Prime Minister's Office
cc/flickr/The Prime Minister's Office
C’est dans une tribune publiée ce mercredi 30 juillet 2014 dans le quotidien Daily Telegraph que David Cameron annonce une série de mesures visant à « donner la priorité aux Britanniques » ; des mesures qui devraient concerner les allocations, l’emploi ou encore les logements sociaux.
 
But de la manœuvre : retrouver l’électorat qui a voté fortement contre l’Union Européenne et qui se plaint des avantages que trouvent sur le territoire britannique les immigrés. Le coût pour la Sécurité Sociale britannique des immigrés, par exemple, est un débat de longue date dans le pays, les soins étant en grande partie gratuits outre-Manche.
 
Ainsi, parmi les mesures annoncées, David Cameron entend réduire les allocations chômage et familiales pour les immigrés qui n’auront plus qu’une durée de trois mois contre six mois auparavant. De même, les immigrés devront attendre trois mois avant de pouvoir toucher le chômage dans le pays alors qu’il n’y avait pas de délais jusqu’alors.
 
Les nouvelles mesures, qui devraient également concerner l’attribution des logements sociaux ou encore l’emploi local seront effectives dès novembre 2014 à moins que l’Union Européenne ne s’intéresse de la chose.
 
La nouvelle réglementation pourrait en effet être considérée comme discriminante et la Commission Européenne pourrait bloquer certaines de ces mesures ce qui mettrait David Cameron en très mauvaise posture pour les prochaines élections et devrait renforcer le pouvoir de l’UKIP.
 










Décideurs

DieselGate : Volkswagen condamnée pour la première fois en France

Stellantis vs Volkswagen : qui est le premier constructeur européen ?

Des voitures « autonomes » sur les routes anglaises en 2021 ?

Joe Biden confirme son intention d’augmenter les impôts des plus riches