Carnets de l'Economie

Davantage de trains sur les rails à la SNCF




Olivier Sancerre
28/04/2021

La SNCF veut accompagner les Français qui veulent bouger alors que les restrictions sanitaires vont être levées progressivement. L'entreprise compte retrouver le niveau d'activité normal de TGV pour les grands week-ends du mois de mai.


Envie de bouger

« Les Français ont envie de bouger », a constaté Christophe Fanichet au micro d'Europe 1. Le PDG de SNCF Voyageur a expliqué que le rythme des réservations avait repris de manière progressive, ce qui explique la volonté de l'entreprise d'accompagner cette « envie » de trains. Il y a actuellement quatre TGV sur dix qui circulent, un Intercités sur deux, et huit TER sur dix, « mobilité réduite oblige ». À compter du 3 mai, la SNCF va remonter son offre de transport « pour que les Français puissent voyager ».

Dans le détail, cela signifie qu'il va y avoir plus de trains pendant les week-ends : huit TGV sur dix à partir du 7 mai. Et « pratiquement tous » pour les ponts du mois de mai, pour l'Ascension et la Pentecôte. Pour accompagner cette montée en puissance, la SNCF diffuse une campagne de publicité sur les réseaux sociaux vantant les joies simples des vacances. Mais ce n'est pas le seul effort entrepris par le groupe pour séduire de nouveau les voyageurs.

Petits prix et offres canon

La SNCF a subi une longue année difficile durant laquelle elle a dû réduire le nombre de trains, et pour ceux qui roulaient, la fréquentation demeurait très faible. Il lui faut impérativement retrouver des voyageurs et c'est pourquoi l'entreprise va mettre en place une grille tarifaire plus lisible à partir du 1er juin. Christophe Fanichet promet des offres « plus que canon » et « des petits prix ». Le principe de surréservation va être abandonné.

Autre dispositif : l'extension des dessertes de Ouigo. Le TGV à bas coût de la SNCF va circuler davantage, en particulier en Bretagne. La SNCF veut également s'adresser à tous qui travaillent à la maison. Eux aussi ont envie de bouger. Tout cela signale pour la SNCF le retour à une vie et à une activité un peu plus normale. Mais encore faut-il que la campagne de vaccination porte ses fruits.


Tags : SNCF








Décideurs

Stellantis vs Volkswagen : qui est le premier constructeur européen ?

Des voitures « autonomes » sur les routes anglaises en 2021 ?

Joe Biden confirme son intention d’augmenter les impôts des plus riches

Le FMI relance l’idée de taxer les riches pour payer la crise