Carnets de l'Economie

Crédit : les encours ont progressé de 4,7 % en 2016




Anton Kunin
21/05/2017

Les encours des prêts souscrits par les ménages français poursuivent leur hausse : en 2016, ils ont augmenté de 4,7 % (contre +3,1 % en Europe en moyenne). Entre 2011 et 2016, la hausse a été de 18 % (contre +9 % en Europe en moyenne), selon une étude du Crédit Foncier.


La France est le troisième pays consommateur de crédits

À fin 2016, les encours totaux des crédits immobiliers s’élevaient à 928 milliards d’euros en France. Cette somme place l’Hexagone au troisième rang parmi les pays européens en volume et au deuxième rang s'agissant de la population usagère des crédits.

En divisant les encours totaux par le nombre d’habitants, on obtient l’encours moyen par habitant : en France, il est de 13 905 euros, soit au-dessus de la moyenne européenne (12 059 euros). Cet indicateur place la France huitième parmi les pays européens, entre l’Irlande (15 570 euros) et l'Allemagne (13 701 euros).

​En France, 86 % des encours de crédits sont des prêts immobiliers

En France, quand on parle crédit, il s’agit surtout d’un prêt immobilier : la part de ces derniers dans les encours de crédits totaux est très élevée (86 %). Cela s’explique par une part encore faible des ménages propriétaires, par rapport à d’autres pays européens : seuls 64 % des ménages français sont propriétaires de leur logement, contre 71 % en Belgique, 75 % au Portugal, 78 % en Espagne, 81 % à Malte, 91 % en Croatie et même 96 % en Roumanie. La moyenne européenne s’établit à 70 %.

Entre 2015 et 2016, la progression des encours des prêts immobiliers a été de 2 % en France. Même si l’Hexagone compte toujours un grand nombre de ménages non propriétaires, cette croissance des prêts immobiliers est encore trop faible par rapport à nos voisins européens, qui comptent néanmoins davantage de propriétaires. À Chypre, la hausse a été de 3 % sur un an (73 % des ménages étant propriétaires), en Espagne de 4 % (78 % des propriétaires), en Slovénie et en Roumanie de 7 % (76 % et 96 % des propriétaires respectivement).

En comparaison avec leurs voisins européens, les propriétaires français apparaissent toutefois comme faiblement endettés : le ratio encours/revenu moyen des propriétaires est de 64 % contre 76 % en Espagne, 128 % aux Pays-Bas et 194 % au Danemark.










Décideurs

La CLCV demande le maintien des tarifs réglementés du gaz

RATP : la grève des conducteurs s’annonce suivie, le trafic « très perturbé »

Canal+ conforté par la justice dans son conflit avec TF1

CVAE : la taxe supprimée, mais en deux fois