Carnets de l'Economie

Commerces : le chiffre d’affaires en baisse de 22% en février 2021




Anton Kunin
02/03/2021

Alors que les soldes d’hiver s’achèvent ce 2 mars 2021, l’Alliance du Commerce livre un bilan à première vue décevant pour les commerçants : en février 2021, le chiffre d’affaires en magasin était en baisse de 22% par rapport à février 2020. Mais en creusant davantage, on se rend compte que tout n’est pas aussi noir pour le commerce de détail.


Commerces : les fermetures administratives ont entraîné une chute du chiffre d’affaires

En février 2021, alors que les soldes d’hiver (prolongés pour aider les commerçants) étaient censés battre leur plein, les magasins d’habillement et de chaussures ont enregistré une chute de 22,4% de leur chiffre d’affaires en magasin. La fréquentation, elle, a chuté de 46%.

Des chiffres dont on pourrait se désoler, mais il faut savoir que cette évolution, bien qu’elle reflète l’état du secteur, n’a pas été mesurée à périmètre constant. En effet, depuis le 31 janvier 2021, 25.000 points de vente ont fermé (conformément aux mesures de fermeture administrative applicables aux commerces et centres commerciaux de plus de 20.000 m²), révèle l’Alliance du Commerce, la fédération professionnelle qui regroupe la Fédération des enseignes de l'habillement et la Fédération des enseignes de la chaussure (soit un total de 27.000 magasins et 180.000 salariés).

Les commerces restés ouverts ont bénéficié d’un phénomène de report

La bonne nouvelle : si l'on tient compte exclusivement des points de vente restés ouverts, l'activité est en hausse de 27,6% par rapport à février 2020. Pour l’Alliance du Commerce, ce bond du chiffre d’affaires s’explique par un report partiel de consommation des magasins et centres commerciaux fermés vers les points de vente ouverts. Ce report de consommation a bénéficié principalement aux commerces situés en centre-ville (+30%) ainsi qu'à ceux implantés dans les zones d'activité commerciale en périphérie des villes (+26,8%).

Quant à l’évolution à périmètre constant, depuis le 1er janvier 2021, la baisse d'activité est de 7,7%. Pour l’Alliance du Commerce, ce chiffre témoigne de la transformation profonde des habitudes de consommation déjà observée sur l'année 2020. Pour la fédération professionnelle, « l'achat plaisir et d'impulsion fait désormais place à un achat de plus en plus planifié par le client ».


Tags : commerces








Décideurs

Pour Moody’s, la Russie a fait défaut sur sa dette souveraine

Elon Musk accusé d’avoir gonflé le cours du DogeCoin

Une hausse de prix à venir pour les abonnements Canal+

GreenYellow : la stratégie gagnante de Jean-Charles Naouri ?