Carnets de l'Economie

C-Zam, un compte courant à 5 euros à acheter chez Carrefour




Olivier Sancerre
25/03/2017

Carrefour Banque va lancer le 18 avril une nouvelle offre bancaire inédite. Le coffret C-Zam permet de créer un compte courant en quelques minutes, avec l’aide d’une application pour smartphones. Quant à la carte bancaire associée, elle est présente dans la boîte.


Ce coffret sera vendu 5 euros dans les 3 000 magasins de l’enseigne, ainsi que sur le site marchant Rueducommerce. Carrefour promet qu’il suffit de dix minutes pour s’enregistrer : le client remplit un formulaire sur l’application mobile, il scanne deux pièces d’identité, et il n’a plus qu’à activer la carte bancaire qui est fournie dans la boîte C-Zam.

Carrefour Banque a mis au point une offre économique, en plus d’être facile à activer. Les frais de gestion du compte C-Zam ne sont que de 12 euros annuels. Avec la carte, on peut retirer sans frais de l’argent dans un des 4 700 distributeurs BNP Paribas ou estampillés Carrefour Banque. La gestion du compte se déroule directement dans l’application qui présente le solde actuel ainsi que des options pour désactiver la carte en cas de vol.

Par contre, les services proposés sont limités. Impossible d’ouvrir un livret, il faudra se passer de chéquier, et aucun découvert n’est autorisé. De fait, cette solution s’adresse en particulier aux jeunes qui ne jurent que par leurs smartphones, ou encore à ceux qui ont besoin d’un deuxième compte bancaire simple à gérer. Cette offre C-Zam s’inscrit dans un processus non seulement de numérisation grandissante des services bancaires, mais aussi dans la volonté manifeste de Carrefour de répondre aux demandes de plus en plus diverses de ses clients. Et de les retenir dans un « écosystème » aux contours les plus larges possibles.


Tags : carrefour








Décideurs

CVAE : la taxe supprimée, mais en deux fois

La BCE augmente de nouveau ses taux directeurs

France : un « net ralentissement » de l’économie attendu en 2023

Pour Moody’s, la Russie a fait défaut sur sa dette souveraine








Découverte & Lifestyle
Magazine hors norme pour hyperactifs distingués