Carnets de l'Economie

Auchan cède une grande partie de son réseau italien




Olivier Sancerre
14/05/2019

Auchan va se séparer de la quasi-intégralité de son réseau italien. Un désengagement rendu nécessaire alors que l’enseigne de grande distribution fait face à de sérieuses difficultés financières.


Auchan Retail, la branche distribution du géant français, va céder une vaste partie de son réseau italien (1 600 magasins) à Conad, un des leaders italiens du segment des supermarchés. Le montant de la transaction n’a pas été précisé, Auchan attendant désormais le feu vert des autorités italiennes de la concurrence pour boucler l’opération. L’entreprise française se sépare de nombreux hypermarchés, supermarchés et supérettes, gérés en propre ou en franchises. Seuls les 33 supermarchés non-franchisés basés en Sicile ainsi que l’enseigne Lillapois (50 magasins) restent gérés par Auchan. Ceetrus, la filiale immobilière du groupe, conservent les galeries commerciales attenantes aux magasins Auchan et Simply italiens.

Il s’agit pour Auchan de redresser des comptes qui ont plongé dans le rouge l’an dernier. L’entreprise a essuyé des pertes de 1,145 milliards d’euros en 2018. En mars, la direction annonçait un plan de redressement touchant notamment sons secteur distribution, donc Auchan Retail. 21 sites français devront ainsi trouver preneur, ce qui touchera de 700 à 800 salariés. L’Italie, désormais dans le collimateur du groupe, est un marché difficile sur lequel Auchan n’est jamais parvenu à trouver le bon modèle.

En Italie, Conad est la plus importante organisation de commerçants indépendants de commerce de détail. L’entreprise est forte d’un réseau de 3 225 points de vente ; elle a réalisé l’an dernier un chiffre d’affaires de 13,4 milliards d’euros, en progression de 3% sur un an. Une performance au vu du niveau des dépenses des consommateurs italiens, qui n’a guère augmenté.


Tags : Auchan