Carnets de l'Economie

Après avoir fait fortune avec Amazon, Jeff Bezos va la reverser à des œuvres caritatives




Olivier Sancerre
15/11/2022

Jeff Bezos, le fondateur d'Amazon, devient philanthrope. Il va en effet donner la majeure partie de son immense fortune à des organisations caritatives.


124 milliards de dollars pour la bonne cause

Jeff Bezos, fondateur d'Amazon, a lâché les rênes du géant mondial du commerce en ligne l'an dernier. À 58 ans, il n'est pas resté inactif : propriétaire du Washington Post, à la tête du Bezos Earth Fund, sa fondation pour la sauvegarde de la planète, patron de Blue Origin, son entreprise spatiale… Et désormais philanthrope. Lors d'une interview à CNN, il a déclaré qu'il comptait donner la majeure partie de sa fortune à des œuvres caritatives.

C'est beaucoup d'argent pour la bonne cause. Selon Bloomberg, Jeff Bezos « pèse » 124 milliards de dollars, un patrimoine qui le place à la quatrième place du classement des plus grandes fortunes mondiales. Pendant un temps, il était même à la tête de ce club très fermé, mais ses actions Amazon ont dévissé ces derniers mois.

Avec Amazon, il est devenu un des hommes les plus riches du monde

Quoi qu'il en soit, les sommes que l'ex-CEO d'Amazon compte déverser dans le secteur caritatif seront massives. À tel point qu'un don pareil demande un peu de temps avant d'être effectif : « Nous construisons les capacités de donner cet argent », a-t-il expliqué. Pas question de financer des organisations douteuses.

Jeff Bezos n'a pas signé la « promesse de donation » mise en place en 2010 par Bill Gates et Warren Buffett, dans laquelle les milliardaires s'engagent à reverser au moins la moitié de leur fortune pour des œuvres caritatives. En revanche, MacKenzie Scott, l'ex-épouse de Bezos, a signé cette promesse. Elle est à la tête de 24 milliards de dollars.


Tags : Amazon








Décideurs

RATP : la grève des conducteurs s’annonce suivie, le trafic « très perturbé »

Canal+ conforté par la justice dans son conflit avec TF1

CVAE : la taxe supprimée, mais en deux fois

La BCE augmente de nouveau ses taux directeurs