Carnets de l'Economie

Après Hachette, Amazon met la pression sur Disney




11/08/2014

Le géant de la vente en ligne continue de s’attaquer à ses fournisseurs. Dans l’espoir de faire baisser leurs prix. Après les négociations houleuses avec Hachette, l’un des plus importants éditeurs français, Amazon s’attaque à Disney.


@Shutter
@Shutter

Mickey n’est pas à la fête. Après Hachette, Amazon ouvre un conflit sur un autre front, avec Disney. Toujours dans le but de faire réaliser à ses fournisseurs qu’ils sont trop gourmands, trop chers, Amazon aurait cessé de prendre les précommandes des célèbres dessins animés de Disney. C’est du moins ce que rapporte le Wall Street Journal, lundi 11 août. 

 

Une méthode qui semble surtout efficace pour semer la zizanie entre le géant américain du e-commerce, et ses principaux partenaires. Elle a cependant fonctionné avec les studios Warner, avec qui un accord aurait été trouvé. Les négociations sont légèrement plus laborieuses en revanche avec Hachette.

 

Les partenaires commerciaux récalcitrants accusent Amazon de vouloir « se faire beaucoup de profit » en leur imposant de baisser leurs prix. C’est le cas en l’occurrence avec Hachette, qui refuse pour l’instant de baisser le prix de ses livres électroniques. Amazon doit cependant marcher sur des oeufs. En effet, le conflit avec Hachette prend de l’ampleur. L’éditeur a réussi à réunir plus de 900 écrivains dans une pétition. Une action qui pourrait bien s’étendre aux autres secteurs de distribution du géant américain… 











Décideurs

RATP : la grève des conducteurs s’annonce suivie, le trafic « très perturbé »

Canal+ conforté par la justice dans son conflit avec TF1

CVAE : la taxe supprimée, mais en deux fois

La BCE augmente de nouveau ses taux directeurs