Carnets de l'Economie

Amazon Fresh : de librairie à commerce alimentaire, Amazon change de style




07/04/2014

Ce début d’avril est riche en annonces pour le géant du e-commerce Amazon qui a connu le succès en vendant en premier lieu des livres par internet. Mais la demande croissante et l’adoption de plus en plus massive du e-commerce ont rapidement changé la stratégie du groupe qui a multiplié ses offres. Jusqu’à franchir la limite du pensable : le commerce de produits frais.


cc/flickr/Scottish Government
cc/flickr/Scottish Government
Amazon a récemment dévoilé sa box permettant d’accéder à son service de musique et films en ligne, « Amazon Prime », une box appelée « Fire TV ». Mais face à la nouvelle annonce de ce week-end, l’Amazon Fire TV a été totalement éclipsée.

Car aussi étonnant que cela puisse paraître pour une plateforme de commerce en ligne qui n’a pas réellement de rapport avec la distribution alimentaire, Amazon a lancé « Amazon Fresh », son nouveau service de vente de produits frais.

Un lancement qui, toutefois, n’est que le résultat d’une phase de test ultra-poussée. Car le premier service de ce type a été lancé à Seattle par Jeff Bezos. Puis, six ans après, Los Angeles et San Francisco ont suivi afin de mettre au point les derniers détails. C’est chose faite et le lancement à grande échelle peut commencer.

Le géant a en effet l’intention de déployer son service dans 15 villes dans le monde dont Berlin, Londres ou encore Paris. Les premières ouvertures pourraient avoir lieu dès le deuxième semestre 2014 selon le projet initial d’Amazon.

Au final, Amazon Fresh devrait devenir une plateforme assez classique, sauf surprises de la part de la société, où il sera possible d’acheter des produits frais comme des produits de consommation courante ou encore des produits ménagers. Mais étant donné que la société reste indépendante des circuits de distribution classique, ce sont les prix qui pourraient être très intéressants.










Décideurs

Norvège : le fonds souverain conditionne ses investissements à la parité

Ferrari augmente le bonus pour ses salariés de 2.100 euros

Tesla : des milliers de fichiers confidentiels volés

Vorwerk (Thermomix) attaque Lidl sur son Monsieur Cuisine