Carnets de l'Economie

Allemagne : une baisse de la TVA sur le gaz annoncée




Paolo Garoscio
19/08/2022

La TVA, taxe sur la valeur ajoutée, va être utilisée comme variable par le gouvernement allemand pour réduire les effets de la hausse des prix du gaz sur les ménages et les entreprises. Une réponse directe à l’évolution des prix sur le marché, mais aussi à l’adoption d’une nouvelle taxe sur le gaz qui devait peser lourd sur la facture annuelle des consommateurs.


La TVA sur le gaz en Allemagne réduite à 7%

Pixabay/Magnascan
Pixabay/Magnascan
Olaf Scholz, chancelier allemand, a annoncé la bonne nouvelle pour les consommateurs professionnels comme particuliers : la TVA sur le gaz va baisser. La mesure, qui restera en vigueur jusqu’à mars 2024, fait passer la TVA de 19% à 7%, soit une réduction de deux tiers. Le gouvernement espère que les entreprises, notamment, répercutent cette baisse de taxe sur les consommateurs finaux, en faisant baisser leurs tarifs.

Ce n’est pas la première fois que la TVA est utilisée comme variable pour soutenir le pouvoir d’achat et la consommation en Allemagne. Dès la mi-2020, alors que les premiers confinements liés à la crise de la Covid-19 se terminaient, Angela Merkel annonçait une baisse généralisée de la TVA de 3% sur l’ensemble des produits en Allemagne.

Compenser voire surcompenser la hausse des taxes sur le gaz

La baisse de la TVA sur le gaz en Allemagne risque de redonner de l’espoir aux élus français qui ont réclamé, sans succès, une baisse de la TVA sur l’énergie au gouvernement, et tout particulièrement sur le prix des carburants. Mais l’annonce d’Olaf Scholz survient surtout après une autre annonce très défavorable aux ménages.

Lundi 15 août 2022, le gouvernement allemand a confirmé l’adoption d’une taxe exceptionnelle de 2,4 centimes d’euro sur le Kwh de gaz afin de soutenir les fournisseurs. La hausse de la facture, pour un ménage, devrait atteindre plusieurs centaines d’euros par an. En baissant la TVA, le gouvernement veut donc compenser cette hausse par une baisse des taxes qu’il perçoit, et espère que si la baisse est bien répercutée sur les consommateurs par les entreprises, il y aura in fine un gain de pouvoir d’achat.










Décideurs

RATP : la grève des conducteurs s’annonce suivie, le trafic « très perturbé »

Canal+ conforté par la justice dans son conflit avec TF1

CVAE : la taxe supprimée, mais en deux fois

La BCE augmente de nouveau ses taux directeurs