Carnets de l'Economie

Alibaba entre en bourse à New York : record historique pour Wall Street ?




18/03/2014

Le géant du commerce en ligne chinois, peu connu en occident, Alibaba a décidé de s’introduire en Bourse. Mais au lieu de choisir Hong-Kong, ce sera à New York que l’entreprise sera cotée. Une introduction qui a déjà le parfum de record historique puisqu’elle pourrait être l’introduction boursière la plus importante de la place boursière américaine.


cc/flickr/osde8info
cc/flickr/osde8info
Actuellement, le record historique de Wall Street est détenu par le géant du paiement bancaire Visa qui avait récolté 18 milliards de dollars lors de son introduction en Bourse. Facebook, en 2012, avait déjà créé la surprise en récoltant 16 milliards de dollars. Mais l’IPO d’Alibaba se préannonce déjà comme éclatante et pourrait même établir un nouveau record.

La plateforme, que le Wall Street Journal défini comme « un mélange d’Amazon, eBay, Paypal avec un zeste de Google », prévoit de récolter au minimum 15 milliards de dollars lors de cette introduction en Bourse. Dans cette optique, la valorisation du groupe entier serait de près de 100 milliards de dollars. Pas de quoi inquiéter Apple ou Google (qui valent respectivement 472 milliards de dollars et 394 milliards de dollars).

Mais Alibaba espère bien établir un record et, pourquoi pas, faire mieux que Visa et inscrire son nom dans l’histoire de Wall Street pendant plusieurs années.

Il faut dire que la plateforme a de quoi convaincre : non seulement elle domine incontestablement le marché du e-commerce chinois avec son marketplace Taobao où se trouvent 760 millions de produits et 7 millions de vendeurs, mais également en valeur elle fait mieux que les géants occidentaux.

Selon les chiffres annoncés par Alibaba, la valeur des objets qui transitent par ses portails internet chaque année dépasse les 150 milliards de dollars soit une valeur supérieure à la valeur des objets transitant par Amazon e eBay confondus.

Pas étonnant, en ce cas, que l’IPO intéresse les plus grands groupes bancaires : JP Morgan, Citigroup, Morgan Stanley, Goldman Sachs, Credit Suisse e Deutsche Bank seraient intéressées par la gestion de l’introduction en Bourse.










Décideurs

RATP : la grève des conducteurs s’annonce suivie, le trafic « très perturbé »

Canal+ conforté par la justice dans son conflit avec TF1

CVAE : la taxe supprimée, mais en deux fois

La BCE augmente de nouveau ses taux directeurs