Carnets de l'Economie

Airbus : un très bon bilan 2021 malgré le contexte sanitaire




Olivier Sancerre
12/01/2022

C'est l'heure des bilans pour Airbus, et ils sont particulièrement bons pour le constructeur européen qui, dans un contexte de crise sanitaire persistante, est parvenu à tirer son épingle du jeu l'an dernier.


Plus de 600 livraisons

Des résultats « remarquables » : c'est ainsi que Guillaume Faury, le patron d'Airbus, a présenté le bilan 2021 de l'avionneur européen. L'entreprise a fait mieux que maintenir la tête hors de l'eau l'an dernier, elle a réalisé une véritable performance qui reflète « la concentration et la résilience des équipes d’Airbus, de nos clients, de nos fournisseurs ». De quoi voir l'avenir d'un œil plus optimiste.

Airbus a ainsi dépassé les 600 livraisons en 2021 : le constructeur a livré très exactement 611 unités, dont 483 modèles A320, son best-seller. Le mono-couloir est très prisé des compagnies aériennes, qui l'utilisent pour leurs liaisons intérieurs. Actuellement, au vu du contexte sanitaire où les vols longs-courriers sont toujours compliqués, les transporteurs privilégient les lignes domestiques. Et ils ont un besoin grandissant d'avions adaptés.

Préparer l'avenir

La production a augmenté de 8% par rapport à 2020. Du côté des commandes nettes, c'est une bonne surprise également puisqu'elles atteignent 507 appareils. Là encore, le contexte n'est guère favorable pour le secteur aérien et pourtant les entreprises ont continué d'acheter des avions Airbus. Certes, moins qu'en 2019 (768 commandes), mais bien davantage qu'en 2020 (268).

Guillaume Faury ne se fait néanmoins pas d'illusion, le redressement sera encore long. « Nous sommes en bonne voie pour augmenter notre production au cours de l’année 2022, afin de répondre aux exigences de nos clients  », mais il écrit tout de même que des incertitudes demeurent. Et le véritable défi arrive : « nous préparons l’avenir de l’aviation en transformant nos capacités industrielles et en implémentant notre feuille de route pour la décarbonation du secteur aérien ».


Tags : airbus








Décideurs

CES 2022 : les annulations se multiplient face au variant Omicron

Airbus : Qatar Airways attaque l’avionneur en justice

La hausse du Livret A en 2022 confirmée par Bruno Le Maire

PGE : le remboursement commencera bien en mars 2022