Carnets de l'Economie

Adidas se sépare de Reebok pour près de la moitié de la valeur d’achat




Paolo Garoscio
13/08/2021

L’affaire n’aura pas été bonne pour Adidas : le groupe spécialisé dans les vêtements et accessoires de sport avait racheté Reebok en 2006. Mais, quinze ans après, l’histoire d’amour s’achève. La vente finira même par faire perdre de l’argent à la société allemande.


Adidas comptait sur Reebok pour contrer Nike

Pixabay/rainbow
Pixabay/rainbow
La guerre entre Adidas, groupe allemand, et Nike, géant américain et mondial, avait conduit le premier à tenter une incursion de force sur le territoire nord-américain où Nike domine. Pour ce faire, en plus de sa propre marque, il avait racheté en 2006 Reebok. Au début des années 2000, Reebok comptait en effet parmi les grandes marques sportives en vogue.

L’opération avait coûté à Adidas 3,8 milliards de dollars et devait permettre au groupe allemand de se renforcer sur ce marché stratégique. Malheureusement, le plan ne s’est pas déroulé comme prévu, Reebok perdant de sa superbe et ne réussissant plus à convaincre les grands noms du sport de signer, de devenir ses ambassadeurs. Encore très présente, Reebok ne semble plus intéresser Adidas qui a donc annoncé s’en séparer.

Une vente… pour faire plaisir aux actionnaires

« Reebok a été un précieux élément chez Adidas, et nous sommes reconnaissants des contributions de la marque et de l'équipe qui se trouve derrière elle envers notre entreprise. Avec ce changement de propriétaire, nous pensons que la marque Reebok sera bien positionnée pour un succès à long terme », a déclaré Kasper Rorsted, PDG d’Adidas. Reebok va donc passer de mains et deviendra, en 2022 une fois la transaction terminée, propriété d’Authentic Brands.

L’opération devrait rapporter 2,1 milliards de dollars à Adidas, soit 1,7 milliard de moins que ce que le groupe allemand avait payé pour racheter la marque. Une perte nette qui n’inquiète pas Adidas : le groupe compte reverser une majorité de l’argent récolté par la cession aux actionnaires.










Décideurs

Orange : grève nationale pour une hausse des salaires

La SNCF lance un abonnement pour les télétravailleurs

Les salaires des patrons du Cac 40 attendus en hausse

AirBnb écope d'une amende de la DGCCRF pour des mentions légales non conformes