Carnets de l'Economie

À New York, les cabines téléphoniques se transforment en hotspots Wi-Fi




Olivier Sancerre
03/01/2016

La ville de New York a trouvé une manière originale de recycler les milliers de cabines téléphoniques réparties sur le territoire immense de la ville : les transformer en bornes Wi-Fi publiques.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
Ce projet annoncé par le nouveau maire de New York Bill de Blasio en 2014 va offrir aux passants et aux touristes le moyen d’accéder gratuitement à internet. Chaque cabine concernée par le programme va intégrer un routeur internet gratuit, mais aussi des ports USB pour recharger smartphones et tablettes, ainsi qu’un écran tactile pour surfer même sans appareil mobile.

La première cabine Wi-Fi a été installée en ce début d’année, avec à terme le recyclage de 7 500 cabines téléphoniques. Si ces transformations coûteront évidemment de l’argent, elles rapporteront également puisque les utilisateurs devront en passer par le visionnage de publicités pour accéder au service gratuit. La mairie estime que les revenus générés par cette activité rapporteront 500 millions de dollars sur douze ans.

En France, Orange va retirer les plus de 65 000 cabines dont l’opérateur avait la charge jusqu’au vote de la loi Macron. En échange, l’entreprise s’est engagée sur la couverture mobile de 4 000 communes en France.


Tags : téléphonie