Carnets de l'Economie

Les Carnets de l'Economie

68% des salariés français se disent nerveusement fatigués par le travail




Mickaël Bazoge
20/09/2018

Dans leur grande majorité, les salariés français sont contents de venir travailler le matin, mais pour beaucoup d'entre eux, le travail est souvent nerveusement et physiquement fatigant.


Le dixième baromètre annuel sur la santé et la qualité de vie au travail, mené par Malakoff Médéric un groupe de protection sociale, présente des aspects positifs… et d'autres moins. Ainsi, 7 salariés français sur dix se disent contents de venir au travail chaque jour. Néanmoins, et dans les mêmes proportions (68%), le travail est jugé fatigant pour les nerfs ; un chiffre en recul de 4 points depuis 2009. Pour 48% d'entre eux, le travail est physiquement fatigant, mais là aussi c'est un chiffre en baisse de 6 points.

32% des salariés français disent effectuer des gestes répétitifs (-7 points), 35% d'entre eux estiment que le travail menace l'équilibre entre vie privée et vie professionnelle (un chiffre en hausse de 8 points). La moitié des cadres (51%) consultent leurs e-mails professionnels à la maison, un résultat qui explose de 10 points en cinq ans ! Les salariés sont 46% à vouloir plus de souplesse dans les horaires de travail ; 28% aimeraient réduire leur temps de travail ; 24% pencheraient pour le télétravail, quand 22% demandent des objectifs en adéquation avec les ressources dont ils disposent.

L'étude relève également que les changements technologiques et économiques de ces dix dernières années ont réduit « certains risques ». Revers de la médaille, ces mêmes évolutions ont provoqué la création voire l'exacerbation d'autres risques. Pour l'avenir, les salariés citent une rémunération juste et l'équité comme facteurs qui amélioreront le travail dans les dix prochaines années.


Tags : travail




International

Découverte & Lifestyle

Réflexions

L'actu de la RSE