Carnets de l'Economie

Les Carnets de l'Economie

1 Français sur 2 se dit prêt à passer dans une banque en ligne




Anton Kunin
06/09/2018

47% des Français s’estiment prêts à passer dans une banque en ligne, principalement parce que ces établissements facturent moins de frais et proposent de meilleurs taux pour les crédits, apprend-on d’une étude de Deloitte sur les relations que les Français entretiennent avec leur banque.


3 Français sur 4 consultent déjà leur compte bancaire sur Internet

Franchir la porte (virtuelle) d’une banque en ligne ? Près de 1 Français sur 2 affirme être prêt, révèle le cabinet Deloitte. Ce choix est motivé principalement par des raisons financières : 15% des personnes interrogées estiment que les frais facturés par les banques traditionnelles sont trop élevés, et 18% considèrent que le crédit est peu attractif dans ces établissements. Par ailleurs, 13% des clients trouvent le service client insuffisant.

Le passage aux outils numériques a d’ailleurs largement eu lieu. 74% des consommateurs consultent déjà leur compte sur Internet, 35% le font sur une application mobile, et seulement 4% se rendent en agence dans ce but. Les outils numériques sont également privilégiés pour les opérations simples, même si l’adhésion est légèrement inférieure : 69% des clients réalisent leurs opérations simples sur Internet, 29% le font sur une application mobile, tandis que 12% se rendent en agence à ce sujet.

Les Français jugent leur banque traditionnelle trop chère et ses produits pas assez rémunérateurs

Pour s’informer sur les produits, ici encore, c’est Internet qui prime. 6 Français sur 10 se renseignent en ligne (47% sur Internet et 11% sur l’application mobile), et seuls 2 sur 10 passent en agence. Les rendez-vous en agence restent en revanche un point de passage obligé pour près de 1 Français sur 2 (43%) pour réaliser des opérations complexes. Mais ce chiffre baisse d’année en année : ils étaient ainsi 44% en 2017, et 47% en 2016.

Et si les Français ont largement pris le « virage numérique » (une condition sine qua non pour passer dans une banque en ligne), ils sont très nombreux à être insatisfaits de ce que leur propose leur banque traditionnelle (ils sont donc une raison de la quitter). 59% des clients considèrent ainsi les frais bancaires trop élevés et souhaitent en payer mois, 41% estiment que la rémunération des produits d’épargne et de placement est trop faible dans les banques traditionnelles, et 34% soulignent le coût trop important des crédits.






International

Découverte & Lifestyle

Réflexions

L'actu de la RSE