Carnets de l'Economie

​Bill Gates a vendu pour plus de 1,5 milliard d'actions Microsoft en 2015




22/12/2015

Comme chaque année, ce mois de décembre 2015 est l'occasion de faire les comptes. Le site Sqoop.com dévoile donc ce 21 décembre 2015 quels ont été les fondateurs d'entreprises qui se sont le plus débarrassés de leurs actions. L'homme le plus riche du monde, Bill Gates, arrive en tête du classement qui est largement dominé par les entreprises du secteur de la high-tech.


Shutterstock/economiematin
Shutterstock/economiematin
Selon Sqoop.com, donc, Bill Gates, co
fondateur de Microsoft, a plutôt bien écumé son stock d'actions de l'entreprise de Redmond. Au total il aurait vendu pour 1,513 milliard de dollars d'actions ce qui le place largement à la première place de ce classement. Un classement qui, toutefois, ne veut rien dire : ce n'est pas parce qu'un fondateur vend bon nombre de ses actions qu'il est forcément en train de se défaire ou de s'éloigner.

Bill Gates, par exemple, a depuis longtemps mis en place un plan de désinvestissement de Microsoft qui correspond, entre autres, à ses activités philanthropiques menées avec sa fondation.

A la deuxième et troisième place du classement des fondateurs ayant vendu le plus d'actions de leurs entreprises on trouve les deux grands chefs de Google. Sergey Brin et Larry Page ont vendu respectivement pour 867 et 857 millions de dollars d'actions Google (devenue Alphabet dans le courant de l'année 2015).

A noter que Sergei Brin a également vendu 247 millions de dollars d'actions "Alphabet" ce qui donne un total de plus d'un milliard de dollars.

La quatrième place du classement des ventes "internes" revient à Jan Koum, fondateur de Whatsapp, qui a vendu 560 millions de dollars d'actions Facebook (le groupe de Mark Zuckerbegr ayant racheté Whatsapp en 2014) et la cinquième à Micky Arson qui a vendu 433 millions de dollars d'actions Carnival, opérateur de tourisme de Floride.










Décideurs

Monsanto condamnée en appel dans l’affaire Roundup

Transport routier : la réforme européenne adoptée, vives critiques à l’Est

Jeff Bezos bat son propre record de richesse

Booster son « beeZness » grâce à l’engagement !