Carnets de l'Economie

Les Carnets de l'Economie

En France, 1 mail commercial sur 5 n’atteint pas son destinataire




Anton Kunin
13/08/2017

Seuls 80 % des mails commerciaux envoyés par des entreprises françaises ont atteint la boîte de réception de leurs destinataires au deuxième trimestre 2017.


20 % des mails commerciaux envoyés n’atteignent pas la boîte de réception de leurs destinataires

Le taux de livraison des mails commerciaux continue de diminuer en France. Il est passé de 84 % au troisième et quatrième trimestres 2016 à 83 % au premier trimestre 2017, puis à 80 % au deuxième trimestre. Sur 12 mois glissants, le taux de livraison moyen est passé de 84 % à 82 %. La moyenne sur ces quatre trimestres s'établit donc à 82 %, contre 84 % sur les quatre trimestres précédents. La moitié de cette baisse annuelle est attribuable aux mails tombés dans le dossier « Spams ».

Avec son taux de 82 % sur les quatre derniers trimestres, la France est très proche de la moyenne mondiale (80 %). Certains pays font néanmoins mieux, comme le Canada et l'Australie, où le taux de livraison s'établit à 90 %.

Communication commerciale par mail : des règles à respecter

Afin de limiter les abus, la communication commerciale par voie électronique est très encadrée en France. La loi exige qu’avant tout envoi, l’entreprise recueille le consentement du consommateur à recevoir des messages de sa part.

Le recueil de ce consentement n’est pas nécessaire lorsque le message publicitaire concerne des produits ou services analogues à ceux que le consommateur a déjà acquis auprès du même organisme (par exemple, une entreprise qui a vendu un livre pourra solliciter son client pour lui vendre un disque). Il n’est pas non plus nécessaire lorsque le message publicitaire est envoyé sur l’adresse électronique professionnelle d’une personne physique (nom.prénom@entreprise.fr) et que l’objet de la sollicitation est en rapport avec sa profession (communication B2B).