Carnets de l'Economie

Les Carnets de l'Economie

Des ouvriers ont reçu un salaire de 30 000 euros de salaire par erreur




Olivier Sancerre
11/11/2018

Noël est tombé plus tôt que prévu pour les ouvriers d’une usine belge, qui ont touché un salaire d’un montant inhabituel : 30 000 euros ! Mais ce cadeau n’en est pas un puisqu’ils devront rembourser le trop perçu…


C’est un cadeau qui a un goût un peu amer. Pour le mois d’octobre, les ouvriers d’une aciérie de Thy-Marcinelle, à Charleroi, filiale du groupe italien Riva, ont reçu un salaire de 30 000 euros ! Habituellement, les ouvriers gagnent en moyenne 1 600 euros par moi… Ils devaient effectivement toucher une prime ce mois-ci, mais de 100 euros seulement. Rien à voir avec la somme mirobolante qui est tombée sur leurs comptes bancaires.

Une erreur comptable est à l’origine de cette bévue qui a profité à 230 ouvriers. La comptabilité a tout simplement multiplié les heures de travail par cent. En tout, la somme versée par erreur s’est montée à 7 millions d’euros. Malheureusement, les ouvriers ne pourront pas en profiter : dans un courrier, la direction leur demande de rembourser le trop perçu. L’entreprise est dans son bon droit ici. Si des salariés refusent de retourner les sommes indûment reçues, la direction pourra se retourner contre eux en justice afin d’obtenir le recouvrement.

Le remboursement de ce salaire trop généreux ne sera pas un problème pour la majorité des ouvriers qui en ont bénéficié (pas longtemps). Pour d’autres, ce sera sans doute plus difficile : certains salariés en ont en effet profité pour rembourser des dettes ou pour aller au casino ! Manifestement, cette histoire n’a pas fini d’occuper la compta de cette usine.


Tags : salaires