Carnets de l'Economie

Les Carnets de l'Economie

Le chômage baisse en France




Mickaël Bazoge
20/08/2017

Au deuxième trimestre, le niveau de chômage a retrouvé son niveau du début 2012, au moment où François Hollande entamait son quinquennat. L'Insee a en effet annoncé que le taux de chômage avait atteint 9,2% de la population active en France métropolitaine.


L'institut des statistiques, qui s'appuient sur le mode de calcul du Bureau international du travail, indique également que le taux de chômage était de 9,5% en prenant en compte les Outre-Mer. Ces chiffres représentent donc une surprise puisque l'Insee tablait sur une stabilisation pour le second trimestre, avec une cible à 9,4% pour la fin de l'année dans l'ensemble de la France. La décrue du chômage est donc bien engagée dans l'Hexagone, et plus rapidement que prévu : entre avril et juin, le taux a reculé de 0,1 point.

Au deuxième trimestre, l'Insee a comptabilisé 2,65 millions de chômeurs en France métropolitaine (2,81 millions au total avec les DOM), ce qui représente 20 000 personnes de moins (-0,7%) à la recherche d'un emploi. Ils sont 1,17 million à rechercher du travail depuis plus d'un an, note l'institut, mais pour cette catégorie de chômeurs le taux baisse de 0,1 point sur le trimestre. Globalement, sur les douze derniers mois, le taux de chômage a baissé de 0,5 point. 

Il reste cependant à prendre en compte les personnes qui aimeraient travailler mais qui sont dans l'incapacité de le faire : elles ne sont pas disponibles immédiatement, ou alors elles ne cherchent pas activement. Au deuxième trimestre, ce contingent représentait 1,5 million de chômeurs supplémentaires, un chiffre en recul de 22 000 sur les trois mois. Sur un an, on observée une augmentation faible (+2 000) de ces chômeurs. Les personnes qui voudraient travailler plus représentent 6,1% de la population active (en baisse de 0,6 point sur un an).


Tags : chômage