Carnets de l'Economie

Les Carnets de l'Economie

Grosse chute de popularité pour Emmanuel Macron




Mickaël Bazoge
27/08/2017

Plus dure sera la chute pour Emmanuel Macron. Selon le dernier sondage Ifop pour le Journal du Dimanche, le chef de l'État dévisse lourdement : 14 points en moins sur un mois. La cote de satisfaction d'Emmanuel Macron est passée sous la moyenne.


En juillet, le présidente de la République avait déjà perdu 10 points dans ce baromètre, établissant une cote de popularité de 54%, après 64% en juin. Ce nouveau plancher à 40% est inédit dans l'histoire de la cinquième République : avec une baisse record de 24 points en deux mois, le nouveau locataire de l'Élysée fait pire que Jacques Chirac dont la cote avait reculé de 20 points entre mai et août 1995. En août 2012, François Hollande jouissait encore de 54% d'opinions favorables, tandis que Nicolas Sarkozy, en août 2007, bénéficiait encore d'un état de grâce avec 69%.

Selon l'Ifop, ces mauvais chiffres sont la conséquence de plusieurs mesures mal comprises ou mal expliquées intervenues en juillet. C'est le cas de la baisse de 5 euros sur l'aide au logement (-14 points chez les 18-24 ans, -15 points chez les 25-34 ans), de la hausse de la CSG qui va toucher les seniors (-14 points chez les plus de 50 ans), ou encore de la cacophonie autour de la taxe d'habitation. Plus inquiétant peut-être pour le chef de l'État : il est aussi en baisse chez son électorat « naturel » : -15 points chez les cadres et les professions intellectuelles supérieures.

Les Français interrogés pointent plusieurs motifs d'insatisfaction pour lesquels l'exécutif va devoir allumer des contre-feux. L'incompréhension de la politique menée par le gouvernement, l'impatience face aux mesures qui tardent à se mettre en place, ou encore l'inquiétude face à des réformes qui sont mal expliquées alimentent la baisse de la popularité d'Emmanuel Macron. Ce dernier devrait faire un effort de pédagogie : il pourrait en effet faire quelques apparitions dans les médias pour expliquer sa démarche et sa politique.